Page:Croiset - Histoire de la littérature grecque, t3.djvu/559

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


SES QUALITÉS DRAMATIQUES 547

servi d*abord à lier plus étroitement les scènes suivantes et qui, peu à peu, était devenu lui-même une partie con- sidérable de la pièce. Ce prologue contenait en germe l'intrigue, qui, de progrès en progrès, devait envahir la comédie tout entière. Au temps d'Aristophane, le goût populaire et la tradition résistaient encore. On aimait cette structure libre delà seconde partie, qui permettait de multiplier les personnages. L*art respectait cette vieille franchise et il en profitait une dernière fois avant de la détruire.

Y a-t-il une progression possible dans des pièces ainsi faites ? Oui assurément, car, sans progression, il n'y aurait pas d'oeuvre dramatique. Seulement, elle ne se ramène pas à une formule. Le poète a plusieurs ma- nières principales d'accroître Tintérèt, à mesure qu'il avance : souvent, il les emploie toutes à la fois; souvent aussi, il use de Tune ou de l'autre tour à tour; quelque- fois il se contente d'une seule.

La progression dramatique par excellence, — celle qui consiste à retarder le dénouement par d'habiles pé- ripéties et à le rendre de plus en plus désirable en le re- tardant, — nous ne la rencontrons dans ses pièces qu'à l'état d'ébauche. Cela se comprend. Pour dos raisons di- verses, ni la fantaisie, ni l'intention de démontrer une idée ne s'en accommodent aisément: la fantaisie a besoin de détours et de liberté ; la démonstration n'admet pas les surprises ni les retours en arrière : il faut qu'elle aille toujours de Tavant vers un terme final. Au point de vue dramatique, les pièces les mieux faites sont les Chevaliers^ les Nuées, les Guê//es, les Oiseaux, Lysistrate. Dès le commencement, nous y voyons le buta atteindre; le poète l'indique en définissant la situation dans une de ces expositions où il excelle ; les personnages intéres- sés combinent leurs moyens, rencontrent des difficultés imprévues ou au contraire se voient favorisés par d'heu-

�� �