Page:Daudet - Le Petit Chose, 1868.djvu/95

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


avec sa chaîne d’or autour du cou… Fouette, Mathurine ! On retourne à la métairie ; on va manger des beurrées, boire du vin muscat, chasser à la pipée tout le jour et se rouler dans le foin qui sent bon !

Heureux enfants ! Ils s’en allaient, ils partaient tous… Ah ! si j’avais pu partir moi aussi…