Page:De Barrau - Aux instituteurs du canton de Dourgne.djvu/10

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 4 —

réunie à Albi a décerné à M. Mailhard la médaille d’or donnée par l’Empereur pour le meilleur cours d’adultes de tout le département ; vous applaudirez tous, j’en suis certain, à ce choix que vous savez avoir été dicté par la justice et par l’impartialité, et qui ne peut exciter chez ses collègues d’autre sentiment que celui d’une noble émulation. Cette haute distinction, dévolue cette année au canton qui m’a fait l’honneur de me choisir pour son représentant au Conseil général, me prouve, Messieurs les instituteurs, que vous avez su vous maintenir au rang si brillamment conquis par vous dès la création des cours d’adultes, et je ne puis me rappeler sans émotion la première séance solennelle où les prix furent décernés aux instituteurs en présence de tout le Conseil général ; à l’appel si souvent répété des lauréats du canton de Dourgne, dont le nombre était proportionnellement très-supérieur à celui des autres cantons, l’assemblée tout entière éclata en applaudissements dont vous deviez être fiers, Messieurs, tandis que, m’identifiant avec vous, je me sentais tout glorieux d’un succès auquel je n’avais pourtant contribué en rien.