Page:De Coster - La Légende d’Ulenspiegel, 1869.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


jetant par terre les pauvres pleurards & marchant deſſus sans miſéricorde.

Et l’ermite riait.

D’autres septaines, se tenant comme raiſins en grappes, roulaient du haut du plateau juſque dans la rivière où ils se daubaient encore à grands coups sans rafraîchir leur fureur.

Et l’ermite riait.

Ceux qui étaient demeurés sur le plateau, se pochaient les yeux, se caſſaient les dents, s’arrachaient les cheveux, le pourpoint & le haut-de-chauſſes.

Et l’ermite riait & diſait :

— Courage, amis, qui frappe chien n’en aime que mieux. Aux plus battants les amours de leurs belles ! Notre-Dame de Rindbiſbels, c’eſt ici qu’on voit les mâles.

Et les pèlerins s’en donnaient à cœur joie.

Claes, dans l’entre-temps, s’était approché de l’ermite, tandis qu’Ulenſpiegel riant & criant applaudiſſait aux coups.

— Mon père, dit-il, quel crime ont donc commis ces pauvres bonſhommes pour être forcés de se frapper si cruellement ?

Mais l’ermite sans l’entendre criait :

— Fainéants ! vous perdez courage. Si les poings sont las, les pieds le sont-ils ? Vive Dieu ! il en eſt de vous qui ont des jambes pour s’enfuir comme des lièvres ! Qui fait jaillir le feu de la pierre ? Le fer qui la bat. Qu’eſt-ce qui anime la virilité des vieilles gens, sinon une bonne platelée de coups, bien aſſaiſonnée de male rage ?

À ce propos, les bonſhommes pèlerins continuaient à s’entre-battre du caſque, des mains & des pieds. C’était une furieuſe mêlée où l’Argus aux cent yeux n’eût rien vu que la pouſſière soulevée & quelque bout de caſque.

Soudain l’ermite tinta de la campane. Fifres, tambours, trompettes, cornemuſes, scalmeyes & ferrailles ceſſèrent leur tapage. Et ce fut un signal de paix.

Les pèlerins ramaſſèrent leurs bleſſés. Parmi ceux-ci, furent vues pluſieurs langues épaiſſies de colère & qui sortaient des bouches des combattants. Mais elles rentrèrent d’elles-mêmes en leurs palais accoutumés. Le plus difficile fut d’ôter les caſques à ceux qui se les étaient enfoncés juſques au cou & se secouaient la tête, mais sans les faire plus tomber que des prunes vertes.