Page:De la Mennais - De la religion, 1826.djvu/156

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


conservoit par une tradition domestique. Les Juifs seuls avoient une Eglise publiquement constituée, image et type de celle que le sauveur du genre humain devoit établir par toute la terre, afin d’y fonder le règne de Dieu, d’unir les nations et de les élever, suivant l’attente universelle, à un état plus parfait, sous l’empire d’une loi divine à jamais immuable. Pour réaliser ce grand dessein de miséricorde et d’amour, conçu de toute éternité dans la pensée de son père, le fils de Dieu forma une société spirituelle destinée à recueillir ceux qui croiroient en lui, et il institua pour la gouverner un sacerdoce nouveau, un corps de pasteurs chargés de répandre sa parole et d’administrer ses sacrements : allez et enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du père, du fils et du saint-esprit,... etc.