Page:Deherme - L’Idéologie délétère.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


doivent le dire : Après ce cataclysme, la vie va être dure, pour tous. Même pour les soldats de la victoire. Car le travail exige les mêmes hommes que la guerre : jeunes, valides, ardents. Nous n’y pouvons rien. La plus sévère discipline du travail va s’imposer. Et non pour l’argent, mais pour le pain quotidien.


XXII. — Du jacobinisme au bolchevisme.


D’après son invincible propension à prendre toujours le moyen pour la fin, l’idéologie matérialiste considère bien plus les avantages du fonctionnaire que l’exercice même de la fonction elle prend le vote factice pour la volonté profonde ; elle préfère le fictif gouvernement par le peuple au gouvernement pour le peuple.

Tout a été confondu ainsi. De ce que, pour la commodité, certaines règles résultant des rapports sociaux avaient pu être fixées par écrit[1], on crut qu’il suffisait d’écrire pour légiférer, de légiférer pour réaliser et, finalement, de contraindre pour forcer la nature des choses. La légifération à outrance, c’est le jacobinisme, et le jacobinisme ne va pas sans la Terreur, insidieuse ou brutale.

Mais si l’on peut guillotiner et fusiller des

  1. Encore J. B. V. Coquille fait-il observer que le droit coutumier ne fut pas fixé par les légistes sans être falsifié. Traduttore, traditore.