Page:Delamétherie - Leçons de géologie III.djvu/24

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

feuille d’une plante qui s’est trouvée pressée entre deux terres molles, doit avoir laissé, sur la superficie de l’une, l’empreinte de sa partie supérieure, et sur la surperficie de l’autre l’empreinte de sa partie inférieure. »

Faujas a trouvé, dans la terre d’ombre d’Andernach, des empreintes de fruit de l’aréca.

Le même savant a trouvé, dans des couches marneuses situées sous des coulées basaltiques, qui ont plus de six cents pieds d’épaisseur, plusieurs végétaux parmi lesquels on a reconnu les analogues suivans :

1. Le populus tremula ; 2. Le populus alba ;

3. Le fagus castanea ;

4. L’acer mons pissuanum ;

S. Le tilia arborca ;

6. Le pinus pinea.

On, a trouvé des palmiers fossiles à Montmartre, à Montreuil…

Authenrieth trouva une forêt entière de palmiers fossiles de deux pieds d’épaisseur dans le pays de Franconie, auprès de Claustad.

Les arbres fossiles sont extrêmement abondans dans plusieurs contrées de l’Allemagne, de la France, de l’Italie, de l’Angleterre… Ceux de la Prusse ducale, qui contiennent du succin, sont exotiques, comme le prouvent les insectes qu’on trouve dans ce succin.

On trouve un grand nombre d’arbres pétrifiés dans les sables d’Égypte, de la Lybie…

Schlotheim a fait graver plusieurs de ces plantes fossiles dans sa Flore de l’ancien Monde.

Parmi les végétaux fossiles, on en remarque plusieurs qui