Page:Delamétherie - Leçons de géologie III.djvu/57

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




DES CAUSES QUI ONT OPÉRÉ LES DÉPÔTS DES FOSSILES CONTENUS DANS LES CAVERNES.


De nombreux fossiles se trouvent dans des cavernes, ainsi que nous l’avons rapporté. Leibnitz et plusieurs autres savans ont fait connaître plusieurs de ces cavernes.

Leibnitz a donné la description de la caverne de Bauman, proche le Hartz ; elle contient un grand nombre d’ossemens différens. Quelques-uns lui ont paru avoir appartenu à des lions.

Il observe que ces fossiles ne paraissent point avoir été altérés : d’où on peut conclure qu’ils n’ont point été exposés à l’action des eaux.

La caverne de la Licorne, proche le château de Schasfels, en Hanovre, en est également remplie…

Nous avons donné ci-devant l’histoire abrégée des nombreuses cavernes qui renferment des fossiles ; nous allons examiner maintenant les causes qui ont pu ainsi amonceler dans ces cavernes cette quantité de fossiles.

Les os contenus dans ces différentes cavernes ne sont jamais roulés, quoique souvent brisés. Ils contiennent encore une grande quantité de gélatine.

La plupart de ces fossiles sont d’animaux carnivores.

Cependant il en est d’autres espèces.

On n’y trouve aucuns fossiles d’animaux marins.

Une terre durcie, mais facile à briser, ou à réduire en poussière, contenant des parties animales, quelquefois noirâtre, forme l’enveloppe naturelle de ces cavernes.

Un enduit de même matière revêt les ossemens en divers endroits,