Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/176

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.

ou zônes, qui semblent y avoir été peints par artifice, & quelquefois mêlées d’un blanc éclatant. Pline, Strabon & Cicéron disent que la bague de Polycrate étoit de Sardonix : ce qui ne s’accorde pas avec ce qu’on dit de Mithridate, qui avoit quatre mille vases de cette même pierre. Car, ou cette bague n’auroit pas été de grand prix, ou ces vases auroient été d’un prix excessif.

Les Agates Onyx sont toutes opaques, de couleur blanchâtre & noire, tellement distinctes, qu’on croiroit qu’elles y ont été appliquées par art.

Les Agates Onyx Sardonix, sont celles où il se rencontre trois couleurs différentes, & néanmoins unies ensemble. On en a ruiné les mines ; & celles qui se trouvent à présent grandes & parfaites, n’ont point de prix. La couche du milieu est propre pour exprimer la carnation du visage ; celle de dessus qui est Sardoine, ou couleur de pourpre, donne la couleur aux vêtemens : & le dessous est d’une autre couleur propre pour faire le fond, qui détache les deux premières, & fait un ouvrage merveilleux suivant la science du Graveur. Pyrrhus avoit une Agate où étoient représentées les neuf Muses & Apollon tenant sa harpe.

L’Agate Calcédoine est à demi opaque, & à demi transparente, & le plus souvent de couleur de rose, remplie de nuages. Il y en a d’entièrement blanches, qui sont les plus rares.

Les Agates d’Egypte sont dures, rouges, & entre-mêlées de bleu & de blanc. Quand elles sont dans leur perfection, elles ont des couleurs semblables à l’Iris, & sont les plus estimées d’entre les Agates.

L’Agate Romaine ne tient rien de celle d’Orient ; & il y en a de plusieurs couleurs différentes, qui les ont fait nommer différemment. On en faisoit autrefois ces vases mirrhains si fameux dans l’Antiquité, qui avoient diverses couleurs, & qui représentoient diverses figures.

Il se trouve aussi des Agates en Allemagne, en Pologne, en Dannemarck, dont quelques-unes ont disputé le prix aux orientales. L’Agate d’Allemagne est tendre, blanche & bleuâtre ; c’est la moins estimée.

Les Anciens parlent aussi d’une Agate rouge, comme du corail, mouchetée de points d’or, qu’on trouve en Candie, qu’on a nommée Sacrée, parce qu’elle préserve du venin des scorpions, des vipères & des araignées. On a fait de tout temps des cachets d’Agate, parce que cette pierre ne retient point du tout la cire. Les Agates servent à enrichir les tabernacles, les cabinets de marbre, & de marqueterie. Pline dit que les premières Agates furent trouvées en Sicile, le long du fleuve Achates, qu’on nomme aujourd’hui le Canthera ; ce qui lui a donné le nom d’Agate.

Agathe, ou Agate, en termes de Fleuriste, est le nom d’un grand nombre de tulipes, dont voici les noms & les couleurs.

L’Agate d’Aste est rouge, pourpre, rose séche & blanc.

L’Agate Amirale, gris-de-lin, siamette, rouge vif & blanc.

L’Agate Armand, gris-de-lin sale, colombin & blanc.

L’Agate d’Arquelaine, colombin obscur, colombin clair & blanc.

L’Agate Royale n’a que trois couleurs, mais parfaitement distinctes & séparées les unes des autres ; elle est pourpre-clair, avec du rouge, qui s’étend en panaches dans beaucoup de blanc. C’est une des belles tulipes du temps.

L’Agate Brosset, rouge foncé, colombin clair, blanc d’entrée.

L’Agate Brillet, colombin blanc, printanière.

L’Agate Barbansonne, rouge obscur, colombin clair, & blanc obscur.

L’Agate Brune, rouge sur brun, & colombin clair.

L’Agate Chapelle, rouge, colombin & blanc.

L’Agate coste, gris-de lin chargé, rouge vin, & blanc de satin.

L’Agate de Cointe, colombin obscur, colombin clair, & blanc terni.

L’Agate Castelain, colombin, rouge pâle, & blanc.

L’Agate Chon, colombin, minime, & couleur de citron terni.

L’Agate dentelée a du colombin, chargé de rouge avec du blanc.

L’Agate de Dru, couleur de rose mêlée d’incarnat colombin, couleur de citron, & blanc terni.

L’Agate Datte, gris lavandé, & pourpre cramoisi.

L’Agate d’Epine, blanc de-lait, & tacheté de rouge cramoisi clair.

L’Agate Ferrans, pourpre foncé, couleur de Vice-roi & peu blanc.

L’Agate Frioul, gris-de-lin enfumé, tristamin, & couleur de citron brouillé.

L’Agate Guérin, feuille morte & blanc.

L’Agate Gobelet, rouge cramoisi, colombin, blanc & jaune.

L’Agate Gobelin est ornée de cinq couleurs, d’incarnat, de rouge, de jaune, & de lacque, chargé de chamois.

L’Agate Gorle, rouge sang de bœuf & blanc.

L’Agate Gorion, rouge obscur, colombin & citron.

L’Agate la Déserte, colombin & peu de blanc, printanière.

L’Agate Lanthe, amarante & blanc, non d’entrée.

L’Agate Lyonnoise, couleur de brique, colombin, & blanc, le tout brouillé.

L’Agate Lornay, colombin & blanc, non d’entrée.

L’Agate Minime a quatre couleurs assez distinctes, qui sont gris-de-lin, jaune, amarante, & rouge.

L’Agate Monsieur de Chartres, colombin obscur, gris lavandé, & de blanc.

L’Agate Magnin, colombin obscur, mêlé d’un colombin clair & blanc.

L’Agate Morin a du pourpre, & du gris sale dans beaucoup de blanc.

L’Agate Mole, colombin obscur, colombin clair & blanc.

L’Agate Molard, colombin obscur, gris lavandé & blanc.

L’Agate Ochée, tristamin rouge & chamois.

L’Agate la Piemande, gris-de-lin, colombin, rouge & blanc.

L’Agate Proserpine, minime, brûlé jaune, & citron terni.

L’Agate Patin, couleur de rose, colombin & blanc, non d’entrée.

L’Agate Picot, colombin obscur, colombin clair, & blanc terni.

L’Agate de Quibly, gris-de-lin, colombin obscur, colombin, & blanc d’entrée.

L’Agate Roussi, rouge brun, colombin, & blanc d’entrée.

L’Agate Rivière, rouge brûlé, colombin obscur, & un peu de blanc terni.

L’Agate Robain a du pourpre, du rouge & du blanc ; mais quoiqu’elle ait les couleurs de l’Agate Royale, néanmoins elle est fort différente : l’Agate Royale a beaucoup plus de blanc, & les panaches ne sont pas semblables.

L’Agate romaine est colombine, avec un peu de blanc.

L’Agate S. Marc est gris-de-lin, incarnat & blanc.

L’Agate sans pareille, rouge cramoisi, colombin, blanc d’entrée.

L’Agate Saunier, gris-de-lin clair, colombin, & blanc d’entrée.

L’Agate sauvage, violet, pourpre enfoncé & blanc.

L’Agate du Vasseur est d’un gris violet, avec du blanc & un peu d’incarnat.

L’Agate Pernichot, gris-de-lin & blanc par mêmes panaches.

On a fait une devise d’une Agate avec ce mot, Copia vilescit.

AGATHE,