Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/355

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

hommes que des femmes ; Lower, du mouvement du cœur ; Thruston, de la respiration ; Peyer, des glandes des intestins ; Drelincourt, de la conception des œufs des femmes, du placenta, des membranes du fœtus, &c. Malpighi, qui est mort premier Médecin du Pape Innocent XII, en 1694, est un de ceux à qui on est le plus obligé, par un grand nombre de nouvelles découvertes qu’il a faites sur les poumons, sur le cerveau, sur le foie, sur la rate, sur les reins, sur les glandes & sur les vaisseaux lymphatiques. Il a fait aussi une excellente Anatomie des plantes, & de très-belles observations sur la génération, sur les œufs, sur les vers à soie, & sur plusieurs autres choses qui regardent l’Histoire naturelle. Grew a aussi fait une Anatomie des plantes. Manget & le Clerc, deux Médecins de Genève, ont fait une Bibliothèque Anatomique, qui est un recueil de toutes les nouvelles découvertes faites dans cet art. Ce mot vient du grec ἀνατομὴ, section.

Anatomie en cire. L’invention en est due à M. Gaëtano Giulo Zumbo, de Syracuse, qui apporta à l’Académie des Sciences en 1701, une tête d’une certaine composition de cire, qui représentoit parfaitement une tête préparée pour une démonstration anatomique. Acad. des Sc. 1701. Hist. p. 57.

☞ On dit dans le même sens, faire l’Anatomie d’une plante, la disséquer, afin de connoître de quelles parties elle est composée.

Anatomie, se dit aussi figurément, de la discussion exacte, de l’examen particulier qui se fait de quelque chose, de quelque discours, de quelque affaire. Circumspectio, accurata consideratio. J’ai examiné cette doctrine, j’en ai fait l’anatomie. On a fait l’anatomie de cet ouvrage dramatique. Il faut un peu savoir faire l’anatomie du cœur. Vall. Cet Auteur charge trop ses descriptions, s’appesantit sur les détails ; il fait une anatomie. La Bruy.

On dit proverbialement, qu’une personne est devenue une vraie Anatomie, lorsqu’elle est devenue si maigre par une longue maladie, qu’on la prendroit pour un squelette.

ANATOMIQUE. adj. m. & f. Qui appartient à l’anatomie. Anatomicus. Discours, dissection anatomique. On appelle Théâtre anatomique, un lieu destiné pour y faire des anatomies.

ANATOMIQUEMENT. adv. D’une manière anatomique. Pour un Historien, vous décrivez ces blessures trop anatomiquement. Acad. Fr..

ANATOMISER. v. a. Faire l’anatomie. Insidere corpora, dissecare. Il se dit tant au propre qu’au figuré, d’un corps, d’une affaire, d’un ouvrage dont on examine en détail toutes les parties. Anatomiser un corps, un serpent, un livre.

Vous dont l’éloquence hardie,
Sait compiler la tragédie,
Et dans ses ouvrages divers,
Anatomiser les beaux vers. Divert. de Seaux.

ANATOMISÉ, ÉE. part.

ANATOMISTE. s. m. Qui est habile en anatomie, qui en a la science, qui raisonne sur chacune des parties, dont il fait la dissection. Anatomicus.

Ces mots sont tirés du grec ἀνατέμνω, disseco, je coupe.

ANATORIE. Ville de Grèce. {lang|la|Anatoria}}. C’est l’ancienne Tonagra. Elle est dans l’Achaïe, sur le fleuve Asopo ou Asopus, à quelques lieues au midi de Négrepont.

☞ ANATRON. s. m. On le nomme aussi Natron & Halinatron. Espèce de sel naturel, qui est le seul alcali minéral. Le natron n’est point une soude blanche, ou un sel blanc tiré du nitre. Ce sel est différent du nitre. Son goût est amer, & sa figure est faite en piliers à quatre côtés. Linnæus en distingue quatre sortes.

☞ L’anatron des murs : Aphronatron, ou Aphronitron, ou écume de cuivre, se trouve dans les vieux murs voûtés, en morceaux de différente grandeur & de figure irrégulière.

☞ L’anatron des fontaines est aigrelet & purgatif, tel que l’Epson d’Angleterre, le Seidlitz de Bohème, & l’Umon de Suède.

☞ L’anatron plein de spath se voit en plusieurs endroits de l’Allemagne, & sert à orner les grottes des jardons. Ce sont la plûpart des cristaux à quatre faces.

☞ L’anatron du marbre de nature calcaire est dans les roches de pierres à chaux.

☞ Il y a un anatron artificiel, nommé Anatrum factitium, composé de dix parties de salpêtre, quatre de chaux vive, avec du sel commun, de l’alun de roche, & un peu de vitriol dissous dans du vin. Quand cet anatron est évaporé, il devient du salpêtre propre à mettre en fusion les métaux, comme le borax.

ANAVINGA. s. m. Arbre d’une grandeur moyenne, qui croît dans le Malabar, aux Indes Orientales, particulièrement aux environs de Cochin. Il est toujours vert, & son fruit ou sa graine est mûr en Août. Le suc de ce fruit ou de cette graine, pris en boisson, excite la sueur, est bon dans les maladies qui ont de la malignité, & tient le ventre libre. On fait de la décoction des feuilles de l’arbre dans de l’eau, un bain salutaire pour ceux qui ont des douleurs dans les articulations.

☞ ANAXAGORE. Nom d’un ancien Philosophe né à Clazomène, & qui enseigna la Philosophie à Athènes. Voyez sa doctrine au mot Homéomérie.

ANAXARÉTE. s. f. Nom d’une Nymphe. Anaxarete. Elle fut aimée d’Iphis, Prince de Chypre, qui désespéré de ne pouvoir plus lui plaire, se pendit à sa porte. Vénus, pour la punir de cet excès de cruauté, la métamorphosa en rocher.

☞ ANAXIMANDRE. Nom d’un ancien Philosophe, disciple de Thalès. Il inventa, dit-on, la Sphère, enseigna la Géographie, & l’art de faire des Horloges.

ANAZARBE. Anazarbus. Ville de Cilicie, sur le Pyrame, avec Archevêché. Anazarbe étoit Métropole de la seconde Cilicie. Elle s’appela depuis Diocésarée¸Césarée Auguste, & Justinianopolis, en l’honneur de César, d’Auguste, & de Justinien. Elle s’appelle aujourd’hui Axar, ou Acsari, ou Acserai, ou Ainzarba. Cette ville avoit pris le nom de son Fondateur Anazarbe, ou bien d’une montagne voisine qui portoit ce nom. Quiconque écrit de l’antiquité, dit toujours & doit toujours dire Anazarbe.

ANAZARBÉEN, ENNE. adj. m. & f. Qui est d’Anazarbe. Anazarbeus, Anazarbensis. Asclepiade, Auteur de plusieurs volumes, que nous n’avons plus, & entr’autres d’un livre sur les fleuves, étoit d’Anazarbe, & s’appelle Asclépiade l’Anazarbéen. Voyez Etienne de Bysance au mot Anazarbe. Le célébre Dioscoride, le chef des Botanistes, & le Poëte Oppien, étoient Anazarbéens.

ANAZÉ. s. m. Arbre de l’île de Madagascar. Sa tige s’éleve en diminuant en forme de pyramide. Son fruit renferme une moelle blanche. On ne lui connoît aucunes propriétés médicinales.

ANAZZO. Tour d’Anazzao. C’est une tour qui subsiste au milieu des ruines de l’ancienne Egnatia, & non pas Gnatia, ville autrefois de la Peucétie, en Italie. Elle est aujourd’hui dans la Terre de Bari, au royaume de Naples, entre Bari & Brindes. Nicod dit Nazo. L’Evêché d’Anazzo a été transféré à Montpoli.

ANB.

ANBAR. Ville très-ancienne d’Asie. Anbara. Samson écrit Embar. L’Euphrate passe au milieu d’Anbar, & le coupe en deux parties, dont l’une, qui est sur la rivière orientale de ce fleuve, est dans le Diarbeck, & l’autre, qui est sur la rive occidentale, est dans l’Yrack Arabique.

ANBATUM. s. m. Plante d’Angleterre qui fleurit sur la fin du mois d’Avril, & au commencement de Mai. On la trouve dans les haies.

ANBOUTOU. s. m. Petite plante de l’île de Madagascar. On la mâche. Elle est corroborative, & un peu stiptique.

ANC.

☞ ANCA, ou ANCA MEGAREB. C’est-à-dire, occi-