Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/401

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.

ANSTAISE. s. m. Nom d’homme. Anastasius. S. Anstaise fut Evêque de Sens au dixième siécle. M. Châtelain met Anastase dans sa traduction du Martyrologe, & Anastaise dans ses notes, 7 Janvier, p. 121.

ANT.

ANTA. s. m. Animal du Paraguay. Il est semblable à un âne, à cela près, qu’il a les oreilles fort petites ; il a une trompe d’une palme de long, qu’il alonge & qu’il retire comme l’éléphant, & dont il semble qu’il se sert à respirer. Il a à chaque pied de devant & de derrière trois ongles. Les gens de guerre font de sa peau des espèces de casques qui sont à l’épreuve des flèches, & quelquefois même des coups de feu ; leur chair est fort bonne, & semblable à celle de la vache. Le jour ils broutent l’herbe, & la nuit ils mangent du limon salé ; & dans certains parages on en voit une très-grande quantité. Les chasseurs se rendent la nuit dans les endroits où il y a du limon ; & quand il les sentent en approcher, ils découvrent tout d’un coup un flambeau allumé qui les éblouit, & donne par-là lieu de les tuer. Ce jeu continue toute la nuit ; le lendemain matin ils suivent les pistes, & trouvent ces animaux morts à quelques pas de l’endroit. La corne ou les ongles de cet animal, principalement celle du pied gauche de devant, sont souveraines contre le venin ; & l’expérience a fait observer souvent, que quand il se sent atteint de la mort, il se jette sur ce pied gauche, & en applique l’ongle sur son cœur. C’est ce qu’en rapporte le P. Antonio Ruiz, Jésuite, dans sa Conquista espiritual de Paraguay. Il y a aussi des Anta dans le Bresil.

☞ ANTAGONISME. s. m. Action d’un muscle dans un sens opposé à celle d’un autre muscle qui est appelé son Antagoniste.

☞ ANTAGONISTE. s. m. Adversarius. Ce terme signifioit chez les anciens ennemi sous les armes & en bataille. Aujourd’hui il n’est plus en usage que pour exprimer celui qui est opposé à un autre dans quelque sentiment, dans quelque opinion, dans des disputes littéraires. Vous avez dans ce seigneur un dangéreux antagoniste. Cardan avoit un redoutable antagoniste dans la personne de Scaliger. Il le contrarioit en tout.

☞ Il faut remarquer que ce terme est quelquefois absolu & quelquefois relatif. Ainsi un répondant qui tâche de résoudre les objections qu’on lui propose, a des antagonistes, mais on ne peut pas dire qu’il soit l’antagoniste des personnes qui disputent contre lui. Deux partis qui soutiennent des opinions opposées, sont réciproquement antagonistes.

On appelle en Anatomie muscles antagonistes, ceux qui ont des fonctions contraires, comme le releveur & l’abaisseur des yeux ; ils les font mouvoir l’un en haut, & l’autre en bas. ☞ L’abducteur & l’adducteur, le fléchisseur & l’extenseur. Voyez ces mots. On les appelle antagonistes, parce qu’ils semblent se combattre. Ce mot vient du grec ἀνταγωνίζομαι, contrà luctor, Je combats contre quelqu’un.

☞ Ce mot est adj. & s. Les muscles antagonistes tiennent à la même partie, & tirent l’un contre l’autre. Chaque muscle à son antagoniste.

ANTALE. s. m. Antalium, tubulus, marinus. Petit coquillage dont parle Rondel. Il est fait en tuyau, long environ d’un pouce & demi, gros par un bout comme une grosse plume, & par l’autre comme une plume menue, ayant de petites lignes creuses, droites, qui vont d’un bout à l’autre, de couleur blanche, ou blanche verdâtre. Il se trouve sur les rochers & au fond de la mer. Il renferme un petit vermisseau marin ; il contient un peu de sel volatil & fixe, très-peu d’huile, & beaucoup de terre. Il est alkali, résolutif, dessicatif. Dict. de James.

Il y a encore une espèce d’antale composé de plusieurs petits tuyaux joints ensemble. Les tarifs des entrées de France de l’année 1664, nomment l’antale, Lapis entalis.

ANTAMBA. s. m. Bête féroce de l’île de Madagascar. Elle ressemble à un léopard. Elle habite dans les montagnes, d’où elle ne descend que pour déchirer les hommes & les animaux qu’elle rencontre.

ANTAN. s. m. L’année précédente. Annus superior. Il n’est en usage qu’en ces phrases : des neiges d’antan. Une figue d’antan. Ce mot vient de ante annum. Nicod. Il est tout-à fait bas & populaire.

ANTANACLASE. s. f. Antanaclasis. Terme & figure de Rhétorique. C’est la répétition du même mot, mais pris en différens sens. Ce mot est grec, & signifie proprement répercussion, de ἀντὶ, & ἀναϰλαω, repercutio. Quintilien a usé de ce mot.

☞ ANTANAGOGE. s. f. Mot formé du grec ἀντὶ, contre & ἀναγογη, réjaillissement. Antanagoge. C’est une figure de Rhétorique, qui consiste à rétorquer une raison contre celui qui s’en sert. Récrimination. Voyez ce mot.

ANTANAIRE. adj. m. Terme de Fauconnerie, qui se dit de l’oiseau qui a le pennage de l’année précédente, sans qu’il ait mué, comme qui diroit, pennage d’antan. Prioris anni pennis amictus.

ANTARCTIQUE. adj. Terme d’Astronomie. C’est l’épithète du pôle méridional, qui est opposé au pôle arctique, ou septentrional. Polus antarcticus, polus austrinus. Les étoiles voisines du pôle antarctique ne paroissent jamais sur notre horizon. On a découvert plusieurs constellations nouvelles vers le pôle antarctique. Ce mot vient de ἀντὶ, contre, & ἀρϰτὸς, ourse, parce que c’est le pôle opposé à celui que nous voyons, qui s’appelle arctique à cause que l’ourse, en grec ἀρϰτὸς, en est la constellation la plus proche.

ANTARES. Nom que les Astronomes donnent au cœur du scorpion, l’un des douze signes du zodiaque. Cor scorpionis. C’est une étoile fixe de la première grandeur. Sa longitude est de 245d. 13’, & sa latitude 4d. 27’. Harris. Nous avons déterminé le lieu de la lune, par la conjonction avec antares, ou le cœur du scorpion. P. Le Comte.

ANTATOQUE. m. & f. Peuple qu’on nomme aussi Antastovais. Antatoquus, a. C’est un peuple de la nouvelle Yorck, dans l’Amérique septentrionale.

ANTAVARE. s. m. & f. Peuple d’Afrique. Antavar, is ou Antavarus, a, um. Les Antavares sont vers la côte orientale de l’île de Madagascar, le long de la rivière Mananzaray.

ANTE. Voyez Ente. Autrefois ce mot ante se disoit pour tante, amita. Ce mot vient d’antiqua, selon Borel.

Qui fut frere de sa belle ante. Patelin.
Voir sa belle ante, ce dit-on. Coquillard.

Ante. s. f. Rivière de Normandie. Anta. L’Ante passe à Falaise, & se jette dans la Dive, un peu au dessous du bourg de Saint-Pierre.

Ante, est encore une ville de Guinée, en Afrique, qu’on appelle autrement, Takoray. Anta, Takoraium. Elle est sur la côte d’Or, où elle a un bon port à quelques lieues du cap des Trois Pointes.

Ante-ambulo. Ante-Ambulones servi. On appeloit ainsi chez les Romains, les esclaves qui alloient conduire leurs maîtres, pour leur faire faire place, pour écarter la foule.

ANTECANIS. s. m. Terme d’Astronomie. C’est la même chose que Procyon, ou le petit chien, ou canicule.

ANTÉCÉDEMMENT. adv. Terme dogmatique, qui ne se dit qu’en Théologie, quand on parle de l’ordre des décrets de Dieu. Il y a des Théologiens qui prétendent que Dieu prédestine à la gloire antécédemment aux mérites ; c’est-à-dire, que la prédestination à la gloire précède la prévision des mérites. Il est opposé à conséquemment.

☞ ANTÉCÉDENT. adj. Antecedens. Qui est auparavant, qui précède dans l’ordre des temps. Ainsi l’on dit, les conciles antécédens, des jugemens antécédens ; pour dire, précédens. On s’en sert aussi en Théologie : si la volonté est portée au bien par une nécessité antécédents, la liberté n’est plus qu’une chi-