Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/498

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.

Allemagne Archichambellan, celui que nous appelons en France Chambellan. ☞ Mais il n’a pas les mêmes fonctions que le Chambellan chez nous, & sa dignité n’est, à proprement parler, qu’un titre d’honneur. L’électeur de Brandebourg est Archicamérier né de l’Empire ; & par la disposition de la Bulle d’or, dans les marches, ou processions impériales, il porte le sceptre de l’Empereur, & marche au côté gauche du Duc de Saxe. En d’autres cérémonies il est à cheval, comme les autres Electeurs ; & porte à la main un bassin avec un essui-main ; & descendant de cheval il donne à laver à l’Empereur, ou au Roi des Romains. Dans l’élection de l’Empereur, il donne sa voix le sixième. Les Vicaires, ou sous-Officiers de l’Archicamérier, sont les Princes de Hohenzollern, qui sont aussi de la maison de Brandebourg. Voyez Imhoff, Notitia procerum Imperii, Lib. II., cap. 8. Lymnæus enucleatus, Lib. II, cap. 10. De Prade, Hist. d’Allemagne, 2, p. c. 4.

ARCHICHANCELIER. s. m. Archicancelarius. Hinmar appelle summus Cancellarius, grand Chancelier, celui qui présidoit à tous les Chanceliers, ou Notaires, comme on disoit autrefois ; c’est-à-dire, à tous les Secrétaires de la cour, ou du palais. Cette charge a été sur-tout en usage en France, sous les deux premières races, & ensuite sous les Empereurs de Germanie. Comme ils eurent trois Etats, la Germanie, l’Italie, & le royaume d’Arles, ils eurent aussi trois Archichanceliers : & c’est de là que sont venus les trois Archichanceliers qu’il y a encore en Allemagne ; car l’Archevêque de Mayence est Archichancelier de l’Empire en Allemagne ; l’Archevêque de Trèves l’est du royaume d’Arles ; & celui de Cologne l’est d’Italie. Bernard de Mallinckroth, dans un livre intitulé, De Archicancellariis Imperii Romani, c’est-à-dire, des Archichanceliers de l’Empire Romain, pag. 33 & suiv. a montré que ces trois Archevêques étoient Archichanceliers avant que d’être Electeurs ; & Brower dans ses Annales de Trèves, Liv. XVI, en rapporte l’origine au temps d’Othon le Grand, aussi-bien que Knipping dans sa nouvelle Méthode du Droit public, Liv. II, chap. 6, & du Cange après eux.

Il y a encore d’autres Archichanceliers que ces trois là. L’Archevêque de Vienne, en Dauphiné, étoit Archichancelier du royaume de Bourgogne, & Frédéric I, le confirma dans cette dignité par un diplome de l’an 1157. L’Abbé de Fulde étoit aussi autrefois Archichancelier de l’Empire. Il y a un diplome de Charles IV, de l’année 1358, qui confirme cet Abbé & ses successeurs dans cette dignité ; & dès le temps de l’Empereur Lothaire, Berthos Abbé de Fulde, prit cette qualité, comme l’ayant reçue de ses prédécesseurs. M. Archon, dans son Hist. Eccles. de la Chapelle des Rois de France, dit que le nom d’Archichancelier cessa vers le commencement de la troisième race. Voyez le Glossaire de du Cange, l’Orbis Politicus d’Hornius, & Imhoff, Liv. II, c. 3 & 4.

ARCHICHANTRE. s. m. Celui qui est au-dessus des chantres, qui est comme le chef des Chantres : il y a quelques églises où il y a un Archichantre, Archicantor.

ARCHICHAPELAIN. s. m. Archicapellanus. C’est le nom que l’on donnoit autrefois au grand Aumônier de France. On l’appeloit aussi quelquefois Chapelain absolument, & signifioit par excellence & par antonomase, le grand Chapelain du Palais, dit Rouillard, dans son livre intitulé, le Grand-Aumônier de France. C’est au grand Aumônier, comme Archichapelain, d’avoir la surintendance du chœur, pour ce qui est du chant, de la musique, ou psalmodie, & direction du service divin qui doit être célébré devant le Roi, des côtés duquel il est inséparable. Rouillard. La charge de l’Archichapelain avoit beaucoup d’affinité avec celle du grand Chancelier ; on trouve même des Prélats qui signent indifféremment Archichapelain, ou Archichancelier. Ce qui fait croire à quelques Savans, que sous la première & la seconde race de nos Rois c’étoit la même chose. Le II concile de Châlons, en 813, can. 44, le leur défendit. Strabon dit qu’ils connoissoient des affaires des clercs. C’étoit à eux à donner la bénédiction à la table du Roi. M. de Laurière dans les Notes sur Ragueau, remarque que le mot capella signifioit au temps de la basse latinité, non-seulement une chapelle, mais aussi le lieu où l’on expédioit les lettres du Roi, d’où il est arrivé que le Chancelier a été appelé Archichapelain. M. Archon, dans son Histoire ecclés. de la Chapelle des Rois de France, dit que les grands noms d’Archichapelain & d’Archichancelier, & les autres semblables, cesserent d’être en usage au commencement de la troisième race. On vit cependant revivre ce titre d’Archichapelain, comme l’a remarqué le même Auteur, sous Henri I, en la personne de Baudouin, qui étoit en même temps Chancelier, & qui fut ensuite Evêque de Noyon.

ARCHICONFRATERNITÉ, ARCHICONFRÉRIE. s. f. Société de personnes pieuses, qui s’unissent pour quelque dessein pieux. Archiconfraternitas. Ce mot vient d’Italie, où il y a de ces Archiconfraternités. Telle est l’Archiconfraternité de la Doctrine Chrétienne à Rome, sur laquelle Voyez le P. Hélyot, Hist. des Ordres Relig. T. IV, p. 296 & suiv. Ce mot ne se dit qu’en parlant de ces sociétés d’Italie. L’Archiconfraternité du Gonfalon est la plus ancienne. Elle fut érigée en 1264. Id. T. VIII. L’Archiconfrérie du S. Crucifix, établie à Rome dans l’église de S. Marcel, a pour protecteur un Cardinal. L’Archiconfrérie des Stigmates a un Préfet à sa tête, qui est ordinairement un Prélat. L’Archiconfraternité de Notre-Dame de Mont-Carmel à Rome. Voyez le P. Hélyot, T. I, p. 384. Le Primicier de l’Archiconfrérie des Pélerins. L’Archiconfraternité de la mort est aussi en grande estime. Le principal emploi des confrères est de donner la sépulture aux personnes que l’on trouve morte dans les rues de Rome & à la campagne, y ayant toujours des confrères qui sont députés pour les aller chercher, & les conduire à leur église, où ils disent pour eux l’office des morts. Ils enterrent aussi gratuitement les pauvres de la paroisse.

ARCHICONSUL. s. m. C’est le nom ou le titre que l’on donne au chef ou président de l’Académie de la Ciusca à Florence. Archiconsul.

☞ ARCHIDAPIFER. s. m. Grand Maître d’hôtel. C’est le nom d’un des grands Officiers de l’Empire. Cette charge est distinguée de celle de Grand Maître de l’hôtel de la maison de l’Empereur, qui est la première de sa cour. voyez Archi-ecuyer tranchant.

ARCHIDIACONAT. s. m. Archidiaconatus. Office de l’Archidiacre. Il y a plusieurs Archidiaconats dans les chapitres des églises cathédrales.

ARCHIDIACONÉ. s. m. Certaine partie d’un diocèse qui est sujète à la visite d’un Archidiacre. Diœceseos pars Archidiaconi visitationi subjecta. Il y a tant de Paroisses dans cet Archidiaconé.

ARCHIDIACRE. s. m. Supérieur ecclésiastique qui a droit de visite sur les Cures d’une certaine partie d’un diocèse. Archidiaconus. Le grand Archidiacre de Paris est celui qui a le premier Archidiaconé. L’Archidiacre étoit autrefois le premier & le plus ancien des Diacres. On ne le connoissoit point avant le Concile de Nicée. Sa fonction est devenue depuis une dignité qui a été même préférée à celle des Prêtres. C’étoit le premier Ministre de l’Evêque pour toutes les fonctions extérieures, particulièrement pour l’administration du temporel. Il avoit soin de l’ordre, de la décence de l’Office divin, & de l’ornement des Eglises. Il avoit la direction des pauvres, & veilloit à la correction des mœurs : c’est pourquoi on l’appeloit la main & l’œil de l’Evêque. Ce pouvoir mit bientôt l’Archidiacre au-dessus des Prêtres, qui n’avoient que des fonctions spirituelles. Il n’avoit pourtant aucune Juridiction sur eux jusqu’au sixième siècle ; mais il devint bientôt leur supérieur, même de l’Archiprêtre. Après le dixième siècle, les Archidiacres furent regardés comme ayant Juridiction de leur chef, avec pouvoir même de déléguer des Juges. Dans la suite, pour affoiblir leur puissance, on les multiplia ; sur-tout dans les diocèses de plus grande étendue. Celui qui avoit son district dans la ville épiscopale, prit la qualité de Grand-Ar-