Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/572

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

ASCARIDE. s. m. Ver. C’est un nom que les Médecins donnent à un petit vers qui s’attache au fondement, & qui tourmente beaucoup Les Ascarides sont des vers ronds & courts, qui se produisent dans le rectum, qui est le dernier des gros intestins ; & ils s’appellent Ascarides, d’un terme grec qui signifie agile & remuant, parce que ces petits vers sont dans un mouvement continuel. Les ascarides font de la grosseur & de la figure d’une grosse aiguille à coudre.

Ce mot vient du grec ἀσκαρίζω, qui signifie sauter. Cette sorte de ver ne fait que remuer.

Ascarides, est aussi une espèce de petits vers qui s’attachent aux plantes, & plutôt à celles qui sont dans des pots qu’aux autres. Pour purger les plantes d’ascarides, il faut mettre le pot dans un sceau, au lond duquel il y aura de l’eau, en sorte que le pot trempe dans l’eau à la hauteur de 5 ou 6 doigts. Il n’y aura pas été l’espace d’un quart-d’heure, que ces petits insectes chasses par l’humidité sortiront. Chom.

A SÇAVOIR. Sorte d’adverbe, ou particule. Nempè, scilicet. Ce mot a trop vieilli pour s’en servit encore. A sa place on dit, savoir. Voyez Savoir.

ASCENDANT, ANTE. adj. Terme de Généalogie, & de Jurisprudence. ☞ Qui va en montant. Il se dit en ce sens de ceux dont on est né. Ligne ascendante. Il n’a guère d’usage que dans cette phrase. Il étoit éloigné de trois degrés en ligne ascendante.

Ascendant, en termes d’Astrologie, se dit des astres qui montent sur l’horizon. Astra ascendentia. Les Astrologues observent avec attention les signes ascendans. Ils prétendent que le point ascendant a beaucoup d’influence sur la naissance & sur les événemens de la vie.

Ascendant, se dit aussi en Astronomie, en parlant des astres qui montent sur l’horizon. Le nœud ascendant est le point où une planète coupe l’Ecliptique en allant du midi au nord. La latitude ascendante, est la latitude d’une planète qui va vers les pôles. Signes ascendans sont ceux qui s’avancent vers le pôle boréal, & qui sont compris entre le Nadir & le Zenith.

Ascendant, ante, en termes d’Anatomie, se dit des vaisseaux qui portent le sang en haut, ou des parties inférieures dans les supérieures. Le tronc supérieur de l’aorte, que l’on appelle artère ascendante, se divise bientôt en deux autres troncs, qui sont nommés souclaviers. Dionis. Les deux veines iliaques d’un côté, avec les deux iliaques de l’autre, commencent à former à l’endroit de l’os sacrum une très-grosse veine, que l’on nomme la veine cave ascendante. Dionis. Plusieurs Auteurs ont nommé cette veine descendante ; parce qu’ils croient que le sang descendoit du foie par cette veine, pour nourrir les parties qui sont au-dessous du diaphragme ; mais parce qu’on est assuré qu’elle a un usage tout contraire, qui est de porter le sang des parties inférieures au cœur, on la nomme ascendante. Id.

Ascendant, se prend aussi substantivement en matière de généalogie, & désigne ceux dont on est descendu. Le mariage est défendu entre les ascendans & les descendans en ligne directe. Les ascendans sont les pere, mere, aëul, bisaïeul, &c.

☞ En termes d’Astrologie, il signifie le point du ciel, ou le degré du signe qui monte sur l’horizon au moment de la naissance de quelqu’un. On l’appelle aussi dans le thème céleste, la première maison, l’angle oriental & le significateur de la vie. Natalitia astra, sydera natalia. Une telle planète dominoit à son ascendant. Il avoit Mars à l’ascendant.

☞ On le dit aussi sans aucun rapport à la nativité des persones. Une telle planète étoit à l’ascendant, ou à son ascendant, quand il s’éleva une furieuse tempête.

Ascendant, se dit en Morale, de l’humeur, de la pente, de l’inclination naturelle qui nous porte à faire quelque chose. Indoles, innata voluntatis inclinatio. On a de la peine à vaincre son ascendant. L’ascendant est plus fort que tout. Mol.

On ne peut réprimer

Cet ascendant malin qui vous porte à rimer. Boil.

Et d’ailleurs l’affreuse indigence,
Astre fatal, dont le triste ascendant

Sur les Muses toujours répand son influence.

Ascendant, se dit aussi figurément d’une supériorité qu’un homme a sur l’esprit d’un autre, par laquelle il le domine & le gouverne, sans qu’on puisse quelquefois en apporter rasion. Auctoritas. Pour gagner votre rapporteur employez un tel de ses amis ; il a un grand ascendant sur son esprit. Un ministre doit être froid, & taciturne, pour parler avec plus d’ascendant & avec plus de poids. La Bruy. Ce n’est guère pour corriger les gens qu’on les censure ; c’est pour prendre un ascendant sur eux, & montrer une supériorité de génie. Il y a des gens qui naissent avec un certain ascendant qui leur donne la supériorité sur tout le monde. Amel.

Ascendant, se prend encore pour je ne sais quel secret avantage que de certaines gens ont sur d’autres, soit dans la guerre, soit dans le jeu. Un tel étoit grand Capitaine, mais un tel avoit pourtant de l’ascendant sur lui. Je ne veux plus jouer avec vous, vous avez trop d’ascendant sur moi. ☞ M. Corneille dans Rodogune, a dit l’ascendant d’un premier mouvement. L’expression est impropre. Ascendant vient de la supériorité. Un mouvement n’a point d’ascendant. Volt.

Ascendant, se dit aussi de cette manière impérieuse dont on déclare son avis, & dont on a coutume de décider les questions. Il parle avec un ascendant qu’on ne peut supporter. Il n’y a personne qui ne soit choqué de cet ascendant, parce qu’il représente l’image d’une ame fière & hautaine. Nic. Avoir un ascendant incommode & plein de fierté. Id.

ASCENDRE. v. n. Vieux mot. Monter, du latin ascendere.

ASCENSION. s. f. Élévation. Ascensus. ☞ On le dit au propre, en Physique, de l’action, du mouvement par lequel un fluide monte dans les pompes, dans les tuyaux capillaires. Il y a dans les mémoires de l’Académie des Sciences 1724, p.94, une nouvelle hypothèse sur l’élévation des liqueurs dans les tuyaux capillaires. Elle est de M. Petit, Médecin, qui dit, élévation. Mais M. Fontenelle, dans l’Hist. p. 1, parlant de cette hypothèse, dit, ascension des liqueurs dans les tuyaux capillaires. Ce mot paroît consacré par l’usage. Les fibres des racines les plus exposées à l’ascension des vapeurs de la terre. Dodart. Acad. 1700. Mém. pag. 53, 55.

Ascension, se dit encore au propre de l’élévation miraculeuse du Sauveur, quand il monta au ciel en corps & en ame, en présence de ses Apôtres. Christi in cælum ascensus. Il signifie aussi la fête qu’on célèbre en son honneur quarante jours après Pâques. Anniversarius dies Christi in cælum ascendentis. Le jour de l’Ascension. On appelle aussi Ascension, une estampe qui représente le mystère de l’Ascension. Imago Christi in cœlum ascendentis. J’ai une belle Ascension.

Ascension. Terme d’Astronomie. L’Ascension droite d’une étoile ou d’un point du ciel, quel qu’il soit, n’est autre chose que l’arc de l’équateur, compris entre le commencement du bélier, & le point où coupe l’équateur le cercle secondaire, compris entre cette étoile & l’équateur ou cercle équinoxial : la déclinaison est septentrionale ou méridionale, suivant que l’étoile se trouve écartée de l’équateur vers l’un ou l’autre pôle. De-là vient que les cercles secondaires de l’équateur sont aussi appelés Cercles de déclinaisons. Institut. Astronom. p. 359. L’Ascension oblique d’une étoile est l’arc de l’équateur compris entre le premier point du bélier & le point de l’équateur, qui dans la sphère oblique se leve en même temps que l’étoile : elle doit donc toujours être comptée du même sens, mais elle sera différente selon les diverses obliquités de la sphère, p.370. On calcule de même l’ascension oblique d’un certain point de l’écliptique, & de tout autre point du ciel. Il y a des tables des différences ascensionnelles pour toutes les élévations du pôle, chez Magin, Argolus, & chez les Auteurs qui ont traité de la Sphère.

☞ Dès qu’on connoît le cercle de déclinaison d’une