Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, II.djvu/632

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

deux parties avec ressort. Il renferme plusieurs semences arrondies. Cette plante a été d’abord trouvée en Espagne, près de Burgos, & on lui attribua de grandes propriétés pour les maladies des femmes, & sur-tout contre la stérilité. La clandestine croît dans plusieurs endroits du Royaume ; on en trouve auprès de Toulouse, dans les bois de Bourbon, dans le Bourbonnois. Dalechamp, Borel. Observ.

CLANDESTINEMENT, adv. d’une manière clandestine. Clandestinè, clàm, occultè, clanculùm. Ils se sont mariés clandestinement. La populace s’assemble clandestinement.

CLANDESTINITÉ. s. f. Ce qui rend une chose clandestine, le défaut de solemnités. C’est proprement la qualité d’une chose qui se fait en cachette, furtivement, & à l’insçu des personnes qui y ont intérêt. On le dit particulièrement en parlant des mariages contractés en cachette & contre la Loi. La clandestinité rend un mariage nul.

L’empêchement dirimant n’a jamais été mis par nos Rois aux mariages des enfans mineurs, à moins que ces mariages ne fussent coupables de rapt, de séduction ou de clandestinité. Languet.

☞ CLANGULAIRES ou CLANCULAIRES, ou occultes. Certains Anabaptistes qui s’imaginent qui leur est permis de déguiser leur religion, lorsqu’on les interroge, sans se mettre en peine de la confesser en public. Ceux qui sont dans les villes, ne fréquentent point les Eglises ; mais ils s’assemblent dans leurs maisons ou dans leurs jardins : ce qui leur a fait donner le nom de freres jardiniers, jadinieres & hortulaires. Clancularii.

CLAPET, s. m. terme de Méchanique. C’est une espèce de petite soupape, qui se lève & qui se ferme par le moyen d’une simple charnière : on le fait de fer ou de cuivre. Clapet de pompe, est une soupape de cuivre clouées à la chopinette de la pompe d’un vaisseau. Elle sert à attirer l’eau du fond. On appelle aussi clapets, les petits morceaux de cuir qu’on met au lieu de maugères devant les dalots des petits vaisseaux.

CLAPIER. s. m. Petits terriers, ou trous faits dans une garenne, où se retirent & où se cachent les lapins. Structilis cuniculorum latebra, structile latibulum.

Nicod dérive ce mot du Grec ϰλέπτῶ(kleptô) qui signifie, se cacher, se dérober. Mais Du Cange le dérive du Latin clapa, qu’il dit être une espece d’instrument ou de machine, avec laquelle on prend les lapins ; d’où apparemment on a fait aussi clapet. Le P. Labbe le fait venir de lepus, lapus, lapinus, dont on a fait lapin ; & ensuite lapinarium, clapinarium, clapier. M. Ménage approuve cette étymologie.

☞ On appelle clapier un Terrain clos de murailles, partie couvert, partie découvert où l’on entretient des lapins, dans le voisinage d’une garenne, ou dans la garenne même. Les petits que l’on tire de ces clapiers sont destinés à repeupler la garenne.

☞ L’on donne le nom de clapier à une machine de bois où l’on nourrit des Lapins domestiques, & qui est faite à l’imitation des clapiers de garenne. Faire un clapier dans un grenier, dans une basse-cour.

On appelle Lapins de clapier ou simplement clapiers, les Lapins élevés dans ces sortes de machines, & l’on dit d’un mauvais Lapin, que c’est un clapier. Cuniculi domestici.

C’est ce ceux-là que parle Boileau en les opposant aux Lapins de garenne.

Je riois de le voir avec sa mine étique,
en Lapins de garenne ériger nos clapiers.

Clapier, en termes de Chirurgie, signifie les différens sinus des fistules. S’il y avoit de la callosité, il la rongeoit avec son onguent, qui lui servoit aussi à ruiner les clapiers. Dionis.

☞ CLAPIR. (se) v. récip. Se blottir, se cacher dans un trou. On le dit particulièrement des Lapins. Les Lapins se clapissent dans des trous.

CLAPONNIER. Voyez CLAMPONNIER.

CLAQUE, s. f. coup qu’on donne du plat de la main. On dit populairement donner une claque sur les fesses. Il n’a guère d’autre usage.

Claque se dit aussi d’une espèce de sandale ou pantoufle qu’on met par dessus le soulier pour se garantir de l’humidité & des crottes. On en fait à l’usage des hommes & des femmes.

Claque. s. m. Gros oiseau, de bon goût, de la grosseur d’un mauvis, & à peu près de même plumage.

CLAQUEBOIS, s. m. est un instrument de Musique assez grossier, composé de 17 bâtons, dont le premier est cinq fois plus petit que le dernier : les autres diminuent à proportion. Son coffre est parallélogramme, qui a 17 pouces sur son clavier. C’est une espèce d’épinette dont les Flamands se servoient autrefois.

CLAQUEDENT, s. m. terme d’injure & de mépris : un gueux, un misérable qui tremble de froid. Mendicus, mendicabulum. Ce n’est qu’un claquedent. Il est très-bas.

Claquedent. Il se dit aussi pour signifier un braillard, un homme qui ne fait que parler sans savoir ce qu’il dit. Acad. Fr. Il est populaire.

Ce mot vient de claquer, & de dent, parce que les gueux en demandant l’aumône l’hiver, font claquer leurs dents comme s’ils avoient grand froid, pour exciter la compassion. Dans certains Auteurs satyriques, aller au pays de claquedent ; c’est passer le grand remède. Gloss. Bourg.

CLAQUEMENT. s. m. Bruit que font les choses qui claquent, comme les dents, les mains, les os, les fouets, & les choses qui frappent l’air avec violence. Dentium, manuum, ossium, flagellorum crepitus. ☞ Le claquement des mains est le bruit que font les mains en les frapant l’une contre l’autre ; & le claquement des dents, le bruit que font les dents quand elles se choquent par un tremblement que cause le froid ou la peur.

CLAQUEMURER, v. a. terme familier ou de plaisanterie. Enfermer dans une prison étroite, enfermer dans un Cloître. Includere, aliquem clausum tenere.

On le dit aussi au figuré, pour se resserrer, se borner.

Que vous jouez au monde un petit personnage.
De vous claquemuere aux choses du ménage.

Mol.

Claquemuré, ée. part.

CLAQUE-OREILLE. s. m. Terme populaire, pour signifier un chapeau dont les bords sont pendans, ou celui qui le porte.

CLAQUER. v. n. Faire un certain bruit aigu & éclatant. Il se dit particulièrement des mains qu’on fait claquer en les frappant l’une contre l’autre. Manibus plaudere, complaudere. Des os qu’on fait claquer en tirant violemment les doigts & les membres, des dents qui claquent par la peur ou par le frisson, des fouets de Charretiers qui frappent l’air violemment. Concrepare dentibus, digitis, flagellis. Il claque des dents, ses dents lui claquent.

☞ Ce mot vient, dit-on, de l’Allemand Schlagen, battre, frapper, ou du grec ϰλάξειν(klaxein), faire du bruit. Peut-être aussi est-il factice & formé sur le son de la main ou du fouet.

☞ On dit figurément & familièrement, faire claquer

son