Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, II.djvu/633

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée

son fouet, faire du bruit, faire valoir son crédit, son autorité.

Tout Picard que j’étois, j’étois un bon Apôtre.
Et je faisois claquer mon fouet tout comme un autre.

☞ CLAQUET, s. m. petite latte posée sur la trémie d’un Moulin, d’où elle fait descendre peu à peu le grain sur la meule, & fait un bruit continuel en battant sur la meule. Le bruit du claquet est incommode. Crepitaculum molendinarium.

☞ On dit populairement d’une personne qui parle beaucoup, que la langue lui va comme un claquet de moulin.

☞ CLAQUETTE. s. f. CLIQETTE, vieux mot. Crepitaculum.

CLARE. Ville d’Irlande, dans la Momonie. Clara. La ville de Clare est capitale d’un Comté du même nom. Claræ Comitatus.

Clare est aussi un Bourg d’Angleterre qui a titre de Duché, & qu’on appeloit autrefois Clarence. Au moins les Seigneurs de ce Bourg portoient le titre de Ducs de Clarence.

CLARENCE. Ville de la Morée, autrefois capitale d’un Duché auquel elle donne son nom. Clarencia. Les Italiens la nomment Chiarenza. Quelques cartes la mettent à l’embouchure de l’Acheloüs, entre Antravida & Patras, au lieu où étoit l’ancienne Dyme. D’autres la confondent avec Antravida, & la prennent pour l’ancienne Cyllene. Le Cap de Clarence s’avance dans le Golfe de Clarence, vers l’entrée septentrionale du canal de Zante. Le Duché de Clarence est une Province de la Morée, qui est bornée au nord par le Golfe de Lépante, au couchant par celui de Patras, au levant par la Sacanie, avec le Belvédère. Voyez aussi Clare

☞ CLARENCE ou CLARENCIEUX, s. m. nom du second Roi d’armes en Angleterre. Voyez Héraut & Roi d’armes. Un Duc de Clarence occupa le premier ce poste.

CLARÉNIN. s. m. Frere Mineur. Clarénin. Nom de Religieux d’une Réforme de l’Ordre de S. François. Clarenins. Le frere Ange de Cordoue, l’un des pauvres Ermites Célestins, dont nous avons parlé au mot Célestin, étant passé de Gréce en Italie, se retira dans la Marche d’Ancone, entre Ascoli & les montagnes de Norfia, près de la rivière de Clarène, où l’an 1302, ayant assemblé quelques disciples, il commença la Congrégation des Clarenins, qui furent ainsi appelés à cause de cette rivière. Il vécut assez tranquillement dans cette solitude jusqu’à l’an 1317, que Jean XXII l’inquiéta ; mais ayant satisfait avec beaucoup de prudence à tout ce qu’on lui objecta, on le laissa en paix jusqu’en 1340, qu’il mourut à Naples. Sa Congrégation subsista après sa mort, & se soumit à la Juridiction des Ordinaires. Elle s’étendit beaucoup en Italie. En 1472, sous Sixte IV, une partie de la Congrégation des Clarenins rentra dans l’Ordre de S. François, l’autre demeura soumise aux Ordinaires. Jules II & Pie V abolirent toutes ces divisions, & les réunirent à l’Ordre de S. François. P. Hélyot, T. VII, C. VI.

☞ CLAREQUET, s. m. terme de Confiseur. Nom que l’on donne à des confitures en pâte transparente dont on fait plusieurs espèces de fruits, Abricots, Coins. Ce nom lui vient de la transparence ou de son clair.

CLARICORDE. Voyez Manichordion.

CLARIEN. adj. m. Surnom d’Apollon, qui avoit un bois sacré, une Temple, & un Oracle à Claros en Ionie près de Colophon. Clarius.

CLARIERE. s. f. Voyez Clairiere.

CLARIFICATION, s. f. est l’action par laquelle on rend une liqueur claire. Defecatio. La clarification d’un syrop. La clarification se fait par ébullition, la déspulation & la colature ou filtration. On y ajoute aussi quelquefois le blanc d’œuf, le vin blanc la crême de tarte, &c. Il y a eu de tout temps trois sortes de préparations au vin, qui le tirent de son état naturel ; la clarification, le mêlange, la sophistication. De la Mare, Tr. de la Pol. L. IV, T. X, où il est traité de cette clarification.

CLARIFIER, v. act. terme de Chymie. Rendre claire une liqueur qui est trouble. Liquorem diluere, defecare. Il se dit proprement des sucs & des décoctions, qu’on clarifie par filtration, en les passant par une chauffe, & avec un œuf qu’on jette dedans. Liquorem limpidum reddere. Le blanc d’œuf par ses parties visqueuses, accroche les particules grossières & opaques qui demeurent dans la chauffe. Les Cabaretiers clarifient le vin troublé avec de la colle de poisson, dont on se sert sans danger. Les Anciens clarifoient le vin en le tirant de dessus la lie, & le coulant dans un autre tonneau par une chauffe d’étamine, qui en ôtoit toute la crasse & ce qu’il y avoit de plus grossier. Plutarque traite cette question, s’étoit utile ou non, de clarifier ainsi le vin. De la Mare, L. IV, T. X. ☞ Clarifier chez les Raffineurs de sucre, c’est l’action de purifier les matières de leurs saletés par les écumes.

Clarifier, en termes de l’Evangile, signifie aussi, mettre en honneur & en éclat : & c’est de cet terme dont se sert particulièrement S. Jean, pour faire connoître la Divinité de Jesus-Christ. Saint Jean, ch. 15, v. 8 ch. 17, v. 4 & 5. Le terme de clarifier ne se dit plus en ce sens : en tout cas, il vaut bien mieux se servir de glorifier. Voyez le recueil des Dissertations antiques du P. E. Souciet Jés. pag. 413. & toute sa Dissertation sur le כן החרטמים de l’Exode. VIII. 3.

Clarifié, ée. part.

CLARIGATION. f. Clarigatio. Ce mot a été employé par M. de Courtin dans la Traduction du Traité de Grotius du Droit de la Guerre & de la Paix. Ce mot n’est pas François, & il n’a été employé que pour exprimer par un seul mot François le mot Latin de Pline clarigatio. La Clarigation est une sommation haute & claire, dit Grotius, que l’on fait à un ennemi pour lui demander satisfaction des injures qu’on a reçues. ☞ Clarigare, déclarer la Guerre par un héraut, à faute de satisfaire aux justes demandes qu’on faisoit. Naudé s’est aussi servi de ce mot dans son Mascurat. Voyez Androlepsie, c’est la même chose.

CLARINE. s. f. Sorte de petite clochette qu’on pend au cou des animaux qui paissent dans les forêts, ☞ pour entendre où ils sont quand ils s’égarent. Vaccinum tintinnabulum.

CLARINÉ, ÉE. Terme de Blason, qui se dit des animaux garnis d’une clochette, ou campane, laquelle, à cause qu’elle sonne fort clair, a donné occasion à ce nom. Vache clarinée d’argent. Vacca argenteum tintinnabulum suspensum è collo gestans. Béarn porte d’or à deux vaches de gueules accornées, accolées, & clarinées d’azur.

☞ CLARINETTE. s. f. Sorte de haut bois, qui a le son plus aigre, plus clair. Delà son nom.

CLARISSE. s. f. Religieuse de Sainte Claire, Religieuse de l’Ordre de S. François, institué par Sainte Claire. Clarissa, Monialis S. Claræ. Les Clarisses sont le Second Ordre de S. François. Ce Second Ordre commença l’an 1212. que S. Claire renonça au monde à l’exemple de S. François. Ce Saint voulut qu’elles portassent le nom de Pauvres Dames, ou Pauvres Dames Réformées, & en effet c’est celui sous lequel on les connut d’abord. Ensuite, parce que S. François leur avoit donné l’Eglise de S. Damien à Assise, & que le Monastere s’appella le Monastere de S. Damien, on les nomma les Religieuses Damianistes. S. François, à la prière de ces filles, leur donna une règle ou forme de vie, qui fut d’abord approuvée par le Cardinal Hugolin, qui en avoit reçu le pouvoir du Pape Honorius III. Hugolin devenu Pape, sous le nom de Grégoire IX, la confirma de vive coix, & Innocent IV, par écrit, en 1246. Grégoire IX avoit apporté quelques adoucissemens à cette règle. Innocent IV, par un bref du 15 Avril 1253, défendit au Général des Freres Mineurs, & à tous les autres, de contraindre les Religieuses Damianistes à l’observance d’une autre règle que celle