Page:Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, Tome I - Julien Remy Pesche.djvu/161

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
CXXXVII
QUATRIÈME ÉPOQUE.

reviennent au Mans que chargés de leurs dépouilles, après les avoir défaits. Les Anglais ont leur revanche quelque temps après ; et les années 1421 et 1432 se passent dans ces alternatives continuelles de succès et de revers. Le Dauphin, par la mort de Charles VI, devient roi et est couronné à Poitiers, sous le nom de Charles VII, cette même année 1422.

L’affaire du Bourgneuf, village situé à l’extrémité de la forêt de Concise, dans laquelle le colonel anglais de la Poole fut fait prisonnier, avec plusieurs de ses capitaines, par Ambroise de Loré, Gui de Laval, le baron de Coulonches, André de Laval de Loheac, eut lieu dans l’année 1424 ou la suivante. Ce fut un des beaux faits d’armes de l’époque dans nos contrées. André de Laval fut fait chevalier après cette affaire ; et Jeanne de Laval son aïeule, en lui ceignant l’épée de son époux, l’illustre Duguesclin, qui n’existait plus alors, lui recommanda d’en faire un aussi glorieux et aussi utile emploi que ce grand capitaine, contre les ennemis de la patrie. Ce fait d’armes est connu aussi dans l’histoire sous le nom de combat de la Gravelle, parce que les Anglais devaient passer par ce village, en revenant d’Anjou, pour aller faire des courses dans le Maine et le ravager.

A la suite de la funeste bataille de Verneuil, en 1424, où périt une grande partie de la noblesse française, le duc de Bethfort, voulant profiler de sa victoire, envoya le comte de Salisbery, pour s’emparer du Maine. Le siège du Mans, qu’entreprit ce général, est le premier, assure Polydore Virgile, où l’artillerie fut mise en usage : elle jeta l’épouvante dans la place, dont elle hâta la reddition. Le même effet eut lieu aux sièges de Sainte-Suzanne et de Mayenne, qui suivirent celui du Mans ; le château de la Ferté-Bernard résista plus longtemps : le brave capitaine Louis d’Avaugour, qui y commandait, y soutint un siège de quatre mois et obtint une honorable capitulation que les Anglais violèrent en le re-