Page:Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, Tome I - Julien Remy Pesche.djvu/788

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

qui subsistent encore ; le Rocher, maison bourgeoise, peu considérable, à M. le Breton, d’Yvré ; Briolay, construction à deux pavillons, ayant un bois d’agrément, est détruit, hors les pavillons. Villiers est un gros hameau ; un propriétaire de ce nom possédait Réveillon, ancienne maison, détruite en partie ; il y reste une forte fuie en forme de tour. Enfin, le Vivier, dont une partie ancienne, à fenêtre en croix de pierre, une autre rebâtie, est la seule qui puisse compter comme maison bourgeoise. — Des champs et des prés portent le nom des Forges. On ne sait si c’étaient des forges antiques ou modernes ; on n’y trouve point de scories. Trois maisons, dans le bourg, ont nom le Paradis, le Purgatoire et l’Enfer ; on retrouve ces trois noms dans d’autres communes : ici, ces maisons sont situées comme par gradins, la première, plus élevée ; l’enfer, comme dans un gouffre, sur le bord de l’eau.

établ. publ. Mairie, succursale, maison et bureau de charité, instituteur primaire. Bureau de déclaration des boissons, débit de tabac, débit de poudre de chasse. Bureau de poste aux lettres au Mans.

établ. partic. Un vétérinaire ; deux sages-femmes.

CHAMPAISSANT, CHAMPESSANT ; Campus pascens, champ de la pâture. Commune du canton, de l’arrondissement et à 10 kilom. 3 heclom. S. S. E. de Mamers ; à 35 kilom. N. N. E. du Mans. Anciennement du doyenné de Bonnélable, de l’archidiaconé de Montfort-le-Rolrou, du diocèse et de l’élection du Mans, — Distances légales, 12 et 4.1 kilomètres.

descript. Bornée au N., par S.-Pierre-des-Ormes ; à l’E. et au S., par S.-Côme-de-Vair et Rouperroux ; à l’O., par Nauvay et Moncé-en-Saosnois ; au N. O., par S.-Remides-Monts ; cette commune a la forme d’un carré, dont le diamètre central est à peu-près de 4— kilom. — Le bourg, situé à la presqu’extrémilé N. E. de la commune, se compose d’un certain nombre de maisons entourant l’église : il est traversé dans sa partie N. E. par la grande route de S.-Côme à Mamers. Eglise ancienne, de construction fort simple et tombant presque en ruines ; clocher en flèche. — Cimetière autour de l’église, clos de murs dégradés, ne servant plus aux inhumations qui se font dans celui de S.-Côme.

populat. De 56 feux autrefois, cette commune en contient 1^7 actuellement, qui comprennent 2^6 individus mâles, 34-3 femelles, total, 589 ; dont 370 dans le bourg.

Mouv. décenn. De i8o3 à 181 2, inclusivement : mariages,