Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 14.djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à la génération, &c. Voyez Digestion, Génération.

Région, (Géograph.) voici l’article entier de la Martiniere qui n’est pas susceptible d’extrait.

Région est un mot françois, formé du latin regio, qui répond au grec χώρα, & à ce que les Italiens entendent par regione, contrata, banda ou paëse ; les Espagnols par region, les Allemands par land & landschaffi, & les Anglois par a region, a country. Ce mot pris à l’égard du ciel, signifie les quatre parties cardinales du monde, qu’on appelle aussi plages.

A l’égard de la terre, le mot région veut dire une grande étendue de terre habitée par plusieurs peuples contigus sous une même nation, qui a ses bornes & ses limites, & qui est ordinairement assujettie à un roi ou à un despote. Une grande région se divise en d’autres régions plus petites à l’égard de ses peuples ; ainsi ce qui se passe sous le nom de Bourguignons, de Champenois, ou de Picards, fait les régions de Bourgogne, de Champagne, & de Picardie. Une petite région se partage en d’autres régions encore plus petites, qui composent un peuple, & qu’on appelle pays. Ainsi la Normandie se divise en plusieurs pays, comme le pays de Caux, le Vexin, & autres.

Une région se divise en haute & basse, par rapport au cours des rivieres, par rapport à la mer, ou par rapport aux montagnes. La région haute à l’égard des rivieres, est la partie de la région située vers la source ou vers l’entrée d’une riviere, comme la haute Lombardie, le long de la riviere du Pô ; la haute Alsace, le long d’une partie de la riviere du Rhin. A l’égard de la mer, c’est la partie la plus engagée dans les terres ; comme la haute Picardie, la haute Bretagne, la haute Normandie, la haute Ethiopie, & autres. A l’égard des montagnes, c’est la partie qui est engagée dans les montagnes, comme la haute Hongrie, la haute Auvergne, le haut Languedoc & autres. La basse région, à l’égard des rivieres, est la partie de la région située vers l’embouchure de la riviere, comme la basse Lombardie, la basse Alsace.

A l’égard de la mer, c’est la partie la plus proche de la mer, comme la basse Ethiopie, la basse Normandie, la basse Bretagne. Quant à ce qui regarde les montagnes, c’est la partie la plus dégagée des montagnes, comme la basse Hongrie, la basse Auvergne, le bas Languedoc.

Une région se divise aussi en ultérieure & en citérieure, ce qui a rapport aux rivieres & aux montagnes à l’égard de quelqu’autre région. La région citérieure, par comparaison à une autre, est la partie de la même région qui est entre cette autre, & la riviere ou la montagne qui sépare la région en deux autres régions. Ainsi l’Afrique, à l’égard de l’Europe, est divisée par le mont Atlas, en citérieure & en ultérieure, c’est-à-dire en deux autres régions, dont l’une est au-deçà & l’autre au-delà de l’Europe ; de même la Lombardie, à l’égard de l’Italie, est divisée par la riviere du Pô en citérieure & ultérieure, c’est-à-dire en deux autres régions, dont l’une est au-deçà & l’autre au-delâ de l’Italie. Quelques régions, à l’égard de leurs distances à quelque ville considérable, sont aussi divisées en citérieures & en ultérieures, selon deux parties plus proches ou plus éloignées de cette ville, sans que ces deux parties soient distinguées par quelque montagne ou par quelque riviere ; ainsi la Calabre est divisée en citérieure & en ultérieure, par rapport à deux parties dont l’une est plus proche & l’autre plus éloignée de la ville de Naples.

On divise encore une région en intérieure & en extérieure à l’égard d’elle-même & par rapport à ses parties qui sont en dedans ou aux extrèmités. La région intérieure est la partie d’une région la plus engagée dans les terres de cette même région ; la région extérieure est la partie d’une région la plus dégagée, & comme


au dehors des terres de cette même région ; ainsi la partie de l’Afrique qui se trouve la plus engagée dans les terres, se nomme Afrique intérieure, & celle qui est la plus dégagée, & comme séparée des terres, s’appelle Afrique extérieure.

La grandeur respective d’une région à l’autre, la fait encore diviser en grande & en petite, comme quand on divise l’Asie en Asie majeure & en Asie mineure, & la Tartarie en grande & petite Tartarie.

L’antiquité & la nouveauté de la possession, & encore la nouvelle découverte de quelque région, l’ont fait diviser en vieille & en nouvelle. C’est ainsi que les Espagnols ont appellé vieille, la partie de la Castille qu’ils ont reconquise sur les Maures, & nouvelle, l’autre partie de la Castille qu’ils n’ont eue que depuis : de même le Méxique se divise en vieux & en nouveau. C’est encore ainsi que Quivira fut nommé la nouvelle Albion par François Drack, &c.

Enfin les régions, selon les parties du ciel vers lesquelles elles sont situées l’une à l’égard de l’autre, sont dites septentrionales, méridionales, orientales & occidentales : ainsi la Jutlande en Danemarck se trouve divisée en nord-Jutland, & en sud-Jutland, c’est-à-dire en septentrionale & en méridionale. La Gothlande en Suede, est divisée en ostro-Gothlande, en westro-Gothlande & en sud Gothlande, c’est-à-dire en orientale, en occidentale, & en méridionale.

Il y a des régions ; comme dit Sanson, qui sont appellées orientales & occidentales, non pour être ainsi situées l’une à l’égard de l’autre, mais par le rapport qu’elles ont avec quelqu’autre région qui se trouve entre deux. Telles sont les Indes orientales & les Indes occidentales à l’égard de l’Europe.

Dans la topographie, le mot de région est en usage pour signifier les différens quartiers d’une ville, comme dans Rome qui étoit divisée en quatorze régions. Voyez Régions de Rome. (D. J.)

RÉGIONS de Rome, (Antiq. rom.) regiones ; on nommoit régions de Rome, les parties les plus grandes & les plus spacieuses de cette capitale. Nous apprenons de Tacite, de Pline & de Dion, qu’Auguste, sous le consulat de Tibere & de Pison, divisa cette grande cité en quatorze parties, auxquelles il donna le nom de régions, regiones ; nom qui dans sa signification propre désigne les territoires des colonies & municipes, dans les confins desquels la jurisdiction de la magistrature se terminoit.

Les régions de Rome se divisoient en diverses parties, dont les unes étoient vuides, & les autres remplies de bâtimens ; les vuides étoient les rues grandes & petites, les carrefours, les places publiques. Les grandes rues, au nombre de 31, s’appelloient viæ regiæ ou militares, qui commençoient au pilier doré. De l’une de ces grandes rues à l’autre, Néron fit tirer en ligne droite des rangs de maisons également profondes, & appella cette suite de maisons vicos, que nous pouvons rendre par le mot de quartier ; car Festus nous apprend que ce terme vici, signifie un assemblage d’édifices environnés de rues, pour y tourner tout-au-tour.

Ces vici ainsi tirés au cordeau, étoient entrecoupés par de petites rues en plusieurs parties, qu’ils appelloient insulas, îles. Ces îles ne recevoient de division que par des maisons particulieres, ædes privatas ; car les belles maisons ou hôtels des grands se nommoient domus.

On entend à-présent tous ces termes, qui se rencontrent si souvent dans les auteurs. Rome se divisoit en régions, les régions en quartiers, les quartiers en îles, & les îles en maisons bourgeoises ou en palais des grands seigneurs ; cependant, comme nos françois ont traduit le mot regio des latins par celui de quartier, nous avons été obligés de donner sous ce terme la description des 14 régions de Rome, que le