Page:Dionne - Le Parler populaire des Canadiens français, 1909.djvu/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Harmonisation — voir la page de discussion du livre

Air, n. m.
— Erre, allure, train, vitesse. Ex. Si tu veux sauter plus haut, prend plus d’air.
— Arrhes. Ex. Je lui ai donné une piastre d’air.
— Souffle. Ex. Impossible d’aller en chaloupe aujourd’hui, il n’y a pas un air de vent.
Être en air, être disposé, être en veine. Ex. Je suis en air de travailler ce matin.
Se donner des airs, affecter certaines prétentions.
Vivre de l’air du temps, vivre de rien ou de peu de chose.
Monter en l’air, monter haut.
Être en l’air, être très gai.
Avoir de l’air, se tromper. Ex. Quelle heure est-il ? Il est deux heures. T’en as de l’air ! il est quatre heures.
Donner un air d’aller, donner un élan.
Perdre son air, perdre son aplomb.
Faire de l’air, laisser passer l’air extérieur. Ex. Une croisée qui fait de l’air.
Prendre l’air, laisser passer l’air de l’intérieur à l’extérieur. Ex. Une pompe qui prend l’air.
Avoir de faux airs, ressembler vaguement. Ex. L’enfant a de faux airs de sa mère.
Airer, v. a.
Aérer, ventiler. Ex. Aire le salon comme il faut.
Airrhes, n. f. pl.
Arrhes, argent donné à l’avance pour assurer l’exécution d’un marché.
Airs, n. m. pl.
Êtres, aîtres. Ex. Je connais tous les airs de cette maison, c.-à-d. la disposition des diverses parties d’une maison.
Ajambée, n. f.
Enjambée.
Ajamber, v. a.
Enjamber.
Ajouter à quelqu’un.
Ex. Je lui ajoutai, pour j’ajoutai à ce que je lui ai dit.
Al, alle, pron. pers. f.
Elle, devant une voyelle ou une h muette. Ex. Alle est allée à la messe.