Page:Dionne - Le Parler populaire des Canadiens français, 1909.djvu/56

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Araignée, n. f.


Avoir une araignée au plafond, n’être pas sain d’esprit. Expression correspondante à la locution latine musca in cerebro citée par Du Cange.


— Saxifrage sarmenteux. Plante de serres ou d’appartements, cultivée dans un pot suspendu.


A ras, loc. adv.


Tout près. Ex. Mon verre est plein à ras le bord. — Coupe cette tige à ras terre. — J’ai coupé la queue de mon chien tout à ras je t’en prie.


Arbe, n. m. — Arbre.


Arboutant, n. m.


— Terrain qui aboutit à un autre.


— Propriétaire du terrain.


— Aboutissant d’une terre.


Arbre de vie, n. m.


Cèdre blanc, ou thuja d’Occident ; se trouve dans la région du lac Saint-Jean, et sert à la fabrication du bardeau.


Arcades, n. f. — Galeries de côté dans une église.


Arcajou, n. m.


Acajou. Ex. Tous mes meubles sont en bois d'arcajou.


Arce, n. f. — v. Arse.


Arche, n. f.


Arc de triomphe, Ex. C’est demain la procession du Saint-Sacrement ; on a construit deux arches sur la rue St-Jean.


Archette, n. f. — Archet.


Archibête, adj.


Très bête. Ex. Pierre est bête, mais Jean est archibête.


Archidiocèse, n. m.


— Diocèse à la tête duquel se trouve un archevêque.


— Province ecclésiastique sous la juridiction d’un archevêque.


Arcompter, v. a. — Recompter, compter de nouveau.


Arçon, n. m. — Garçon. Ex. Viens ici, mon petit arçon.


Ardille, n. f. — Argile. Au moyen âge on disait ardrille, arsille.


Ardilleux, n. m. et adj.


— Argileux.