Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


de prendre les armes, à en reconnaître la justice et l’équité. L’Europe pacifiée par votre modération, ne vous laissera plus d’autres ennemis à combattre, que les ennemis de la Religion : votre zèle et votre autorité dissiperont bientôt les noirs complots de l’erreur et de l’incrédulité ; et ces monstres n’auront pas plutôt disparu, que vous ferez régner sans peine dans tous les cœurs, celui par qui vous régnez avec tant de gloire.

Puissiez-vous, SIRE, en marchant ainsi sur les traces de votre auguste bisaïeul, voir comme lui, une postérité nombreuse élevée sous vos yeux, et formée sur vos vertus ! Puissiez-vous, s’il se peut, surpasser même la gloire et le nombre des années de ce grand monarque ! Ce sont les vœux de celui de vos sujets qui vous est le plus dévoué, et qui est avec le plus profond respect,


_____SIRE,


__________de Votre Majesté,


Le très humble, très obéissant et très fidèle serviteur et sujet, JEAN-BAPTISTE DU HALDE, de la Compagnie de JÉSUS.