Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/474

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


d’un monstre, qui disposait de tous les emplois et qui ôtait les biens et la vie aux ministres et aux gouverneurs, selon qu’il plaisait à son ressentiment, ou à son caprice. On massacra ensuite tous ses proches jusqu’à la troisième génération.

Cependant Lieou pang approchait de la capitale. L’empereur n’eut pas plutôt appris la marche de son ennemi, qu’il fit sortir de ses places toutes les troupes qui y étaient en garnison, pour grossir son armée.

Lieou pang usa d’artifice ; il envoya quantité de ses soldats à l’armée impériale, qui s’y présentèrent en qualité de déserteurs, et pour y prendre parti. Ces soldats agirent avec tant d’adresse, qu’ils persuadèrent à la plupart des soldats de l’armée impériale que leur grand intérêt était de s’attacher à la fortune de Lieou pang. Celui-ci informé de ce qui se passait, et que la sédition était prête à éclater, vint fondre tout à coup sur cette armée, et la mit en déroute.

L’empereur se voyant abandonné de ses sujets, et craignant plus la mort que la perte de sa couronne, vint se jeter aux pieds de son vainqueur, en lui présentant les sceaux, et les autres marques de la dignité impériale. Lieou pang entra triomphant dans la ville, qu’il abandonna au pillage de ses soldats, en leur défendant sous les plus rigoureuses peines, de maltraiter aucun des habitants. Il se réserva le palais, où il trouva des richesses immenses.





CINQUIÈME DYNASTIE


NOMMÉE HAN


qui compte vingt-cinq empereurs, dans l’espace de quatre cent vingt-six ans.


CAO TSOU. Premier empereur, Qui s’appelait auparavant LIEOU PANG.
A régné douze ans.


Lieou pang, devenu le fondateur de cette dynastie, en a été le premier empereur sous le nom de Cao tsou ; il ne prit d’abord que la qualité de roi de Tsin, parce qu’il ne s’était rendu maître de la capitale de l’empire, qu’au nom du roi de Tsou, qui lui avait promis ce royaume.