Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/504

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à l’âge de quarante-deux ans, et laissa la couronne à son fils aîné nommé Mo ti.


MO TI. Neuvième empereur.
A régné dix-sept ans


L’impératrice fut déclarée tutrice de ce prince qui n’avait que deux ans, lorsqu’on lui mit la couronne sur la tête. A peine fut-il sorti de l’enfance, qu’on vit briller en lui une sagesse et des vertus au-dessus de son âge. Il sut profiter des conseils de ses ministres, et il recouvra quelques provinces.

Houan ven, qui commandait les troupes impériales, porta la guerre dans le nord, pour punir un petit roi de la famille des Han qui avait secoué le joug, et s’était révolté contre l’empereur. Son palais fut pillé et réduit en cendres.

Le châtiment de ce prince n’apaisa point les troubles, et tous les petits souverains continuèrent toujours de se faire la guerre, dans la vue d’augmenter leur puissance, et de parvenir à l’empire. Le jeune empereur les aurait sans doute fait rentrer dans le devoir de la soumission et de l’obéissance, s’il eût vécu plus longtemps : mais la mort l’enleva à la dix-neuvième année de son âge, et la cinquante-huitième année du cycle.

Les Grands jetèrent les yeux sur Ngai ti, qui était le fils de Tching ti, septième empereur de la dynastie régnante.


Cycle XLVI. Année de J. C. 364.


NGAI TI. Dixième empereur.
A régné quatre ans.


Ce prince ne fit que se montrer sur le trône, où à peine fut-il assis pendant quatre ans : car il mourut âgé de vingt-cinq ans la seconde année du cycle. Son frère cadet fut choisi par les Grands de l’empire pour lui succéder.


TI YÉ. Onzième empereur.
A régné cinq ans.


Le règne de ce prince n’a guère plus duré que celui de son prédécesseur, quoiqu’il ait vécu bien plus longtemps. Son premier ministre, nommé Houan ven, après avoir remporté une grande victoire sur le roi de Yuen dans le nord, chassa l’empereur du trône, et le confina dans une citadelle, où après quinze