Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/627

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les Chinois donnent aux Bonzesses.

Koua, trois lignes, ou droites ou brisées, dont l'Empereur FOHI en inventa huit, qui combinées différemment en font soixante-quatre, et dont il se servit pour exprimer ce qu'il voulait.

Kouai yu tching ti, inscription d'une monnaie Chinoise qui signifie, la monnaie a cours, et enfin elle revient au Prince.

Kouangpé, nom d'office à la Corée.

Kouan in, Déesse célèbre par toute la Chine.

Koué, Empire, ou Royaume.

Kouei, ancienne monnaie de la Chine, qui ressemblait au dos d'une tortue. C'est encore le nom d'un arbre médecinal.

Kouei chin, prétendus Esprits qu'adorent les Chinois idolâtres.

Kouei hoa, fleur d'une odeur très agréable, qui vient sur un grand arbre.

Koué mou, mère du Royaume ; titre qu'on donne aux Impératrices et aux Reines.

Koue vang, Roi.

Koue yu, titre d'un commentaire sur le Tchun tsiou.

Kouron, Royaume en langue Mantcheou.

Kou tchi, papier fait de l'écorce de l'arbre nommé Kou tchu.

Koutchu, arbre assez semblable aux figuiers d'Europe, qui fournit la matière du papier.

Kou tong, porcelaine antique.

L.

LAï, venir.

Lamas, on nomme ainsi les Docteurs, Religieux ou Prêtres idolâtres de Fo, qui ont pour Chef le Grand Lama du Thibet.

La moë, arbre allez semblable au laurier d'Europe.

Lan hoa, espèce de fleur d'une odeur très douce.

Lan ouey hoa, espèce de fleur.

Lan tchung, espèce d'avocat.

Lao, travailler, fatiguer.

Lao chi y, chin eul, suen san tsing ; le corps de Lao, la tige, la substance est un, où l'on distingue trois purs : Maxime mystérieuse de la Secte des Taosseë.

Lao fang se, taffetas simples, mais serrés et unis.

Lao hou, tigre.

Laoming, thé de la moindre sorte.

Lao tching, vieille ville ; c'est le nom qu'on donne à la Ville Chinoise qui fait partie de Peking.

Lao tou, espèce de terre forte.

Lao tsé, vieux enfant ; nom du Chef d'une Secte à la Chine.

Lao ye, Monsieur.

Lapa, trompette Tartare dont le bruit est sourd, et qui s'entend néanmoins de loin.

La tcha, sorte d'excellent Thé.

Leang ; Ce mot se prend indifféremment pour désigner le poids d'une once, et pour dire une once d'argent, qui est une espèce de monnaie, appellée par les Portugais Taël, et qui vaut environ cent sols monnaie de France. C'est encore le nom de la dixième Dynastie des Empereurs de la Chine.

Leang tao, quelquefois ce mot désigne le Mandarin général pour le tribut du riz ; et d'autres fois un Officier qui a l'intendance des vivres en général qui le lèvent comme tribut.