Page:Du halde description de la chine volume 1.djvu/633

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



P.


PA ; I. Le nombre huit. 2. Chef des Princes tributaires. 3. Espèce de serpent.

Pa coua, manière de tirer le sort, ou de consulter les Esprits.

Paï, visiter.

Pai fang, arc de triomphe.

Pai leou, arcs de triomphe qui servent à l'ornement des rues.

Paitchan, lieu fermé, ou qui a une enceinte.

Palta, chien qui n'a que le museau qui soit marqueté, le reste étant d'une couleur uniforme.

Palu, signifie Cour en langue Tartare, ou siége d'Empereur.

Pang yuen, titre qu'on donne au second Docteur d'une promotion.

Pan tchao, déclaration par laquelle l'Empereur accorde le pardon aux coupables, dont les crimes ne sont pas atroces.

Pan tseë, grosse canne fendue et à demi plate, dont on se sert pour donner la bastonnade.

Pao ; I. Machine à jeter des pierres, qui a été anciennement en usage. 2. Depuis qu'on a du Canon à la Chine, on l'appelle du même nom. 3. Espèce de léopard. 4. Robe. 5. Trésor. 6. Envelopper, ou enveloppe. 7. Nom général qu'on donne aux forteresses, citadelles, places d'armes ou de frontière d'un certain ordre.

Pao hyaïe, course de chevaux.

Pao lo, genre de supplice.

Pao pou té, plût à Dieu !

Pao ta, tours fort élevées à plusieurs étages, qui servent à l'ornement des villes.

Pao teou, enveloppe de tête, ou espèce de coiffure de femmes âgées.

Pa teou, sorte de pois, ou de fêves sauvages.

Pa tseë, terme de l'Astrologie judiciaire, par lequel les Chinois superslitieux entendent les huit lettres qui composent l'an, le mois, le jour, et l'heure de la naissance d'un chacun.

, 1. Septentrion. 2. Le nombre cent. 3. Nom de dignité comme Comte, etc.

Pec, Prince en langue des Tartares de Hami.

Pé che cao, espèce de pierre blanche.

Pe fou, signifie grand-oncle, c'est un nom que les anciens Empereurs donnaient aux Grands, ainsi que les Rois de France disent aux gens d'un certain rang, mon cousin.

Pe fou ling, ou Fou ling blanc, espèce de racine médecinale.

Pe ho, drogue médecinale.

Pei lé, Régulo ou Prince du troisième ordre.

Pe jong, étoffe de laine à poil court et abattu.

Pei pao, valet de poste aux gages de l'Empereur.

Pei tse, Régulo ou Prince du quatrième ordre.

Pé ki, nom d'un arbre.

Pé kiang tsan, drogue médecinale.

Pé kien nieou, drogue médecinale.

Pe kieou, on s'en sert dans le même sens que Pe fou.

Peking, signifie Cour septentrionale, c'est le nom de la résidence de l'Empereur, qui y a été transférée de Nanking, ou Cour du Midi.

Pe la chu, arbre où l'on prend une espèce de cire.

Pen lia, sorte d'herbe.

Pen tsao, nom que les Chinois donnent à leurs Herbiers, et qui signifie l'origine ou la racine des plantes.