Page:Dumas - La Princesse Flora (1871).djvu/215

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


la passion et l’orgueil du capitaine ; blessé à vif, ce dernier estima de son devoir de faire preuve d’entêtement vis-à-vis de son ami.

Après avoir donné au jeune lieutenant les instructions nécessaires, Pravdine sauta dans la barque. Une dizaine de rames fondirent rapidement les flots, le vent enfla la voile, et la barque glissa de vagues en vagues, pendant que l’écume grise recouvrait impétueusement son sillage, jalouse qu’elle était de voir la fragile nacelle mépriser la fureur du puissant élément.



X. L’hôtel de Leet-Borough


Dans la chambre qu’occupait la princesse Flora à l’hôtel de Leet-Borough, les bougies brûlaient encore, bien que touchant à leur fin. Il était trois heures de la nuit, et l’heureux Pravdine s’arrachait des bras de sa belle et ardente maîtresse.

— Est-il possible ! dit-il ; le jour va bientôt