Page:Dumas - La Princesse Flora (1871).djvu/220

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Elle arracha le pistolet de la main de Pravdine, et, presque évanouie, se cramponna à lui.

Pravdine la déposa avec précaution dans un fauteuil ; puis, les yeux baissés, mais la tête haute, le jeune homme se tourna vers l’époux offensé.

— Votre heure et votre lieu, prince ? Je connais l’étendue de ma faute ; je sais ce qu’exige l’honneur…

La physionomie et le maintien du prince, ordinairement vulgaires, avaient acquis en cet instant une expression solennelle ; car une juste indignation toujours au geste et à la parole de l’homme un cachet de noblesse.

— Ce qu’exige l’honneur, monsieur !… répondit avec hauteur le prince. Vous me parlez d’honneur dans la chambre à coucher de ma femme ! vous me parlez d’honneur, vous que j’ai accueilli dans ma maison, vous en qui j’ai eu la confiance d’un frère, vous qui avez séduit ma femme… cette femme, veux-je dire ! vous me parlez d’honneur, vous qui avez taché un nom honorable, qui avez causé la honte de deux familles, qui êtes venu dans ma maison