Page:Duplessis - Un monde inconnu, Tome 1, 1855.djvu/107

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
101
inconnu

heureusement, empêché ces braves gens d’apercevoir l’escorte qui marchait derrière la diligence ; aussi, grand fut leur désappointement lorsqu’ils se virent hermétiquement bloqués, d’un côté par un précipice, et de l’autre par une ligne droite formée de dix canons de carabines. Ils laissèrent tomber leurs lances, avec une grâce parfaite et pleine de soumission, ce qui n’empêcha pas notre lieutenant de pousser son cheval au milieu d’eux, puis de saisir, par le collet, celui qui semblait être le chef et de l’accabler d’injures.

Le voleur, cependant, répondait à voix basse, et avec un grand et imperturbable sang froid, à toutes les questions que lui adressait l’alferez ; je ne tardai par à remarquer, avec surprise, que la colère de ce