Page:Encyclopédie méthodique - Economie politique, T01.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les ouvrages de géographie ne donnent pas même la nomenclature des petits états de la presqu’isle de l’Inde. J’ai fait des recherches sur ces contrées, & les articles Decan, Aracate, Maissour, Tanjaour, Carnate, Calicut, &c. offriront peut-être des détails instructifs aux administrateurs.

On a besoin d’une sorte d’adresse pour traiter les questions de droit public, du droit des gens & de l’économie politique ; & les articles de la seconde division, indiquée plus haut, exigeoient des ménagemens. Nous ne nous sommes pas restreints à la discussion des idées & des projets des auteurs qui ont écrit sur ces matières. L’amour de l’ordre & le bonheur des hommes nous ont dicté souvent des observations que nous avons annoncées avec retenue, mais avec courage. On n’est pas obligé de parler ou d’écrire sur l’administration ; mais, lorsqu’on prend la plume, c’est un crime de trahir la cause du genre humain.

Les lumières sont aujourd’hui universelles ; chacun connoît les abus, chacun en indique les remèdes, & cette fermentation de bien public a déja produit un grand nombre de réformes ; quelques-unes si importantes, qu’on ne les espéroit pas au commencement du siècle. Sans doute, les administrateurs s’arrêteront trop tôt ; trop frappés de la corruption des peuples, trop effrayés des dangers qu’entraînent les innovations, ils laisseront subsister des abus crians ; mais le zèle des écrivains ne doit pas se ralentir ; ils doivent parler avec toute la chaleur que mérite une si belle cause ; ils doivent montrer une constance proportionnée à de si grands intérêts ; &, si de foibles succès couronnoient leurs efforts, ils auroient du moins la satisfaction de présenter aux souverains & aux sujets l’image de l’ordre & du bonheur que comportent les sociétés.

Les projets les plus chimériques sur la législation & les gouvernemens offrent ordinairement des vues utiles ; on aime d’ailleurs à voir le tableau d’un état heureux, dans lequel on ne se trouvera jamais. Les divers romans politiques, publiés jusqu’à présent, auront chacun leur article dans ce Dictionnaire ; & je ferai aux mots Alfred, Ajaoiens, Utopie, Savarambes, Miroir d’or, Isle inconnue, &c. un court précis des idées & des projets que renferment ces romans.

La partie diplomatique ou la troisième division de ce Dictionnaire contiendra plus de faits que de réflexions. Je tâcherai d’y rassembler tout ce qui regarde les ambassades, les ambassadeurs & les négociations, le cérémonial & les préséances des souverains & des cours ; le protocole & les usages des chancelleries, les prétentions des divers états, &c.

Je dirai un mot dans les articles de Géographie politique, des Traités d’alliance, d’amitié & de commerce, qui unissent les états de l’Europe, de l’Asie, de l’Afrique & de l’Amérique ; mais je donnerai à l’article Traités un abrégé des principaux traités, depuis le commencement du quatorzième siècle jusqu’à nos jours.