Page:Encyclopédie méthodique - Géographie ancienne - Tome 2.djvu/41

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


GRÆ GRÆ 33

d’Orient ne purent le préserver d’un démembre- . aiént très-considérable.,-" Pour ne m’en tenir qu’à ce qui peut intéresser la Grèce, je dirai que vers Tan 620 de notre ère, des peuples connus sous le nom de Slaves ou Efclavons, qui s’étoient jetés sor les terres de Tempire pendant le règne de Justinien, depuis 517 jusqu’en 565, y fondèrent les deux royaumes de Croatie & de Dalmatie. Ce premier royaume de Dalmatie finit én 872, èk fit place au royaume de Servie.

Vers Tan 670, d’autres barbares, connus sous le nom de Bulgares, & venus de la Sarmatie asiatique, passèrent sur les terres de Tempire, divisés en plusieurs- hordes. Une seulement s’établit en Italie ; les autres se fixèrent auprès du Danube, . inâlgrélesefferts de Tempereur Constantin Pogonat. . Ils remportèrent d’autres avantages sur ses successeurs, & se formèrent un état.assez puissant. Quelques auteurs font finir leur royaume en 1019, temps où Basile soumit la Bulgarie à Tempire. Mais les tronbles ne finirent qu’en 1041 ou 1042, sous le règne de Tempereur Michel Calafate.

Les Bulgares recommencèrent à former un petit royaume dans la fuite, qui subsista depuis 1.96 jusqu’en 1390, qu’il sot détruit par les Turcs. îl se forma aussi un petit royaume de Servie, depuis environ 780 jusqu’en 920. On en sait peu de chose.

On trouve ensuite un royaume de Dalmatie -septentrionale, qui renfermoit ia Croatie :il avoit commencé vers 920 : il finit en 1096. Le pays passa ensuite au pouvoir des rois de Hongrie.

Le royaume de la Dalmatie méridionale, qui renfermoit aussi la Servie, ne finit qu’en 1170. Un autre petit état, connu sous le nom de royaume de Rafcie, commença vers Tan 1170,6k comprit la Servie. II fut affoibli en 1376 par la .formation de celui de Bosnie. Peu après, la Servie commença à avoir des souverains qui portèrent le nom de despotes.

Le royaume de Bosnie s’étant étendu, comprenoit aussi la Servie, lorsque les Turcs s’en emparèrent, en 1453, sous le règne de Mahomet II.

Empire grec.

L’empiré romain, dont le siège avoit été transporté en 330 de Rome à Bysance, par Constantin, qui lui donna le nom de Constantinople, se soutint .pendant quelque temps avec éclat, quoique sous des princes foibles èk vicieux. Cependant sous Hé- . radius, les Arabes,.devenus conquérans par Tâm- -jbition des chefs èk le fanatisme de la multitude, s’étoient jetés sur tous les pays qui les environsoient, èk sous la conduite des successeurs de Mahomet, mort en 632, auxquels ils avoient donné Ae nom de califes, ils s’emparèrent de presque tout TOrient, depuis Tan 632, que commença le règne d’Abubeker, jusqu’à 641, que mourut Jrléraclius.

Géographie ancienne. Tome II.

D’autres Barbares, comme je l’aí dît tout à l’heure, s’étoient jetés sur les parties de Tempire eh Europe. En 1081, Alexis Comnènes fut proclamé -empereur. En 1096, il.vit arriver l’armée des Croisés, guerriers dévots èk indisciplinés, qui ; sous la conduite de Pierre d’Hermite, se proposoient de conquérir sor les Asiatiques, tout le pays sanctifié par les miracles de Jefus-Christ, èk que, par cette l raison, on appeloit Terre sainte. La prittlence exigeoit qu’il se tînt dans une juste défiance ; mais- Thónneur èk la justice lui préscrivoient de la sincérité dans- les traités èk de la bonne-foi dans leur exécution. Sans douté il croyoit se mettre à couvert des reproches en exécutant mal dés traités. qu’il n’avoit pas eu dessein de tenir. Au moins est-il lûr qu’il remplit bien mal ses engagemens. Rien ne peut l’en justifier. Ce qui pourrait peút-être le fâire paraître moins coupable à Tégard des Croisés, c’est qu’eux-mêmes, étantpassés en Asie, n’y furent pas plus fidèles observateurs de leurs sermens.

L’empiré grec fut ensuite gouverné par deS’ princes lâches, fourbes èk sanguinaires.

Empire des Latins, depuis 1204 jusqu’en 1261 :

Les Latins, encore rassemblés pour une nouvelle croisade, étoient prêts de paffer dans la Terre sainte sor des bâtimens vénitiens, après la prise de Zara en Dalmatie, lorsque le jeune Alexis Comnènes les vint inviter à prendre la défense de sort père, détrôné èk privé de-la vie par unTrère qu’il avoit racheté des mains des infidèles. L’indignation qu’excita cette atrocité èk Tespérance que donna le prince grec de prendre aussi la croix, déterminèrent la plupart des princes croisés à marcher contre Tusorpateur de Tempire. Us arrivèrent devant Constantinople Tan 1203, Taffiégèrent, la prirent» L’ufurpateur s’enfuit : Isaac TAnge fut remis sor lé trône. Mais bientôt un prince de la maison des Ducas, appelé Alexis Duc’as, èk surnommé Murl-’ [ulphe, à cause de ses épais sourcils, parvint à perdre le prince dans. Tesprit du. peuple, èk à "éloigner le jeune Alexis Comnènes, associé au trône par son père, de ses liaisons avec les Latins ;, Cependant, Isaac mourut de.chagrin, Alexis fut jeté dans une prison èk étranglé par Murtziilphe.’ Les Latins, indignés, assiégèrent la ville de nouveau, la prirent, précipitèrent Tusorpateur du haut d’une tour, èk mirent sur le trône un prince françois : dans moins d’un an, cç trône sot occupé par six princes. Beaudouin I, comte de Flandre, sot couronné" empereur le \6 mai 1204 ; mais Tannée suivante ayant été fait prisonnier par un roi des Bulgares,’ if fut jeté en prison, èk subit une mort cruelle : d’autres historiens disent qu’il mourut sor le champ de bataille. On-ne compte que cinq empereurs latins de Constantinople : on en comptoit six en y coin»» prenant Jean de Brienne.

E