Page:Fabre - Chroniques, 1877.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dorer vos chiffres, et peu à peu vous glisserez sur la pente de la poésie, mais d’avance promettez-moi de ne point rouler jusqu’aux alexandrins !

Un soir d’été, lorsque la Plateforme est couverte de flâneurs ; que Lévis se parsème de lumières ; que la Basse-Ville illumine ses rues étroites, ses longues lucarnes, et laisse monter jusqu’à vous la vive rumeur que fait le mouvement des affaires ; que l’on distingue sur les eaux les grandes ombres des navires qui louvoient dans le port : la scène est d’une animation merveilleuse. C’est alors surtout que l’on est frappé de la ressemblance entre Québec et les villes européennes. On dirait une ville de France ou d’Italie transplantée ici : la physionomie est la même, et il finit que le jour revienne pour que l’on remarque l’altération des traits produite par le passage en Amérique. Le vieil escalier de la rue de La Montagne, bordé de magasins où le jour ne pénètre jamais, de boutiques que l’on ne saurait peindre, est un monument qui ne serait pas déplacé à Venise ou à Madrid. On rencontrerait sur ses marches ferrées Figaro en personne, que l’on ne songerait pas d’abord à s’en étonner et qu’on le saluerait comme une vieille connaissance, un joyeux ami ; on verrait sortir une senora au long voile d’une de ces petites boutiques, qu’on se rangerait machinalement sur son passage, sans songer ensuite à se retourner.

Les Québecquois tiennent à la Plateforme comme les Parisiens au Jardin des Tuileries. Sous Louis-Philippe, le peuple ébaucha quelques révolutions, parce que le roi-citoyen avait laissé percer le projet de se faire tailler un jardinet à même le grand jardin public. La presse de l’opposition fit de chaleureux appels aux principes de 89, et l’excellent père de famille qui régnait sur la France, fut forcé de renoncer au droit qu’a tout citoyen de planter des choux, si cela lui plaît.

Dernièrement, à Québec, le Principal de l’École Normale crut pouvoir, sans enfreindre les libertés publiques, sans porter atteinte à la sécurité nationale, ériger une clôture derrière