Page:Fauche - Le Mahâbhârata, tome 4.djvu/429

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
VANA-PARVA.

tous les Andhakas et les Vrishnides aiment tes enfants.

» L’amitié est égale, noble dame, pour eux et Pradyoumna. » Quand elle eut prononcé ces mots et d’autres non moins aimables, vrais, gracieux, ravissant l’âme, elle mit sa pensée pour le retour sur le char du Vasoudévide. La royale épouse de Krishna décrivit un pradakshina autour d’Yajnasénî ; 14,736-14,737-14,738.

Et la noble Satyabhâmâ monta dans le char de Çaâuri. Le plus éminent des Yadouides sourit, adressa des paroles caressantes à Draâupadi, et s’avança pour son retour avec ses coursiers rapides vers sa ville. 14,739-14,740.