Page:Ferrier - La Marocaine.pdf/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ACHMED.

Vous pourriez bien envoyer Mokadir.


OTTOKAR.

Non, il faut du tact… beaucoup de tact… Allons, voyons, sois gentil !…


ACHMED.

Eh bien ! soit, je consens… mais papa… la petite, là, nous en recauserons…


OTTOKAR.

Eh bien ! oui ! nous en recauserons.


ACHMED.

Ah ! papa, ça me ferait un si gentil petit commencement de harem !


OTTOKAR.

Nous verrons ça… mais en route !… en route, les esclaves, en route !


Scène VI

OTTOKAR, FATIME, MOKADIR, par moments.



FATIME.

Je ne serais pas fâchée de savoir, général, quelles sont ces hautes destinées ?…


OTTOKAR.

Tu vas le savoir ! (Appelant.) Mokadir ! le café, et mon chibouk !


FATIME, lui approchant une table et un siège.

Pardonnez… je suis votre esclave… c’est à moi de vous servir !

Mokadir apporte le café.