Page:Feydeau - La main passe !, 1906.djvu/26

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




Scène III

Les Mêmes, ÉTIENNE, puis HUBERTIN.



Étienne (1), il entre en tenant un petit plateau, sur lequel est une carte de visite.

Monsieur, c’est un monsieur qui demande monsieur.


Chanal (2), prenant la carte.

Hubertin ! Qu’est-ce qu’il me veut ?… Faites entrer.

Étienne sort pour reparaître presque aussitôt suivi d’Hubertin.

Francine.

Qui est ça ?


Chanal.

Un collège du cercle.


Étienne, annonçant

M. Hubertin !

Il introduit, puis sort.

Hubertin (1).

Bonjour, mon cher.


Chanal (2).

Bonjour, cher ami. (À Francine qu’Hubertin salue.) M. {{PersonnageD|Hubertin|c|un camarade du Sporting… (À Hubertin.) Madame Chanal.


Hubertin, passant au (2) pendant que Chanal redescend (1).

Madame, enchanté…