Page:Feydeau - Tailleur pour dames.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Moulineaux, se révoltant.

Hein ! mais il n’en a pas le droit ! il n’est pas médecin. (Effondré.) Ah ! Suzanne ! dans quel pétrin nous sommes-nous mis ?


Scène VI

Les Mêmes, Bassinet

Bassinet ouvre brusquement la porte, ce qui renverse la chaise sur laquelle est assis Moulineaux et l’envoie rouler contre le canapé.


Bassinet, se butant dans la chaise.

Ah ! mon Dieu ! qu’est-ce qu’il y a ?


Moulineaux, qui s’est à moitié démis le pouce.

Aïe ! faites donc attention ! En voilà une manière d’entrer.


Bassinet, gagnant le 2 à cloche-pied en se frottant le genou.

Dame ! pourquoi vous asseyez-vous contre la porte ?


Moulineaux

Aussi pourquoi ne ferme-t-elle pas votre porte ?… Vous louez des appartements tout disloqués.


Bassinet

Qu’est-ce que vous voulez, je vous ai prévenu. Il y a une heure que je vous l’ai loué, je n’ai pas pu mettre en état…


Moulineaux

Enfin on a des serrures qui ferment ! c’est élémentaire !… On entre ici comme dans un bois ! C’est insupportable ! le premier imbécile venu…


Bassinet

Oh ! qui ?…