Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/146

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LITTÉRATURE ORALE

capable de leur envoyer un coup de fusil au pas- sage.

— Comme aux corbeaux qui depuis des cen- taines d'années faisaient leurs nids sous la roche du Câtet ?

— Vous ne respectez rien. Vous mourrez dans la peau d'un fier incrédule si le bon Dieu ne vous amende.

— A votre santé, Jean-Pierre !

— A votre santé, douanier !