Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/204

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


l8o LITTÉRATURE ORALE

II!

LE PAUVRE 'ET LE RICHE

iL y avait une fois un riche qui donnait depuis longtemps du travail à un pauvre. — Il faut que je te récompense de quelque chose, dit un jour le riche; dis-moi ce que tu voudrais avoir.

— Eh bien ! mon bon monsieur, si vous vouliez m'acheter une vaquette (une petite vache), cela m'arrangerait très bien.

La vache fut achetée et donnée au pauvre. Trois jours après le riche va visiter ses clos. Il trouve le garçon du pauvre qui y faisait paître sa vache. Ne le voilà pas content.

— Si j'ai donné une vache à ton père, lui dit-il, ce n'est pas pour que tu la fasses paître dans mes clos. Retire-toi et n'y reviens plus.

Huit jours après, le riche retrouve encore la vache dans son clos, toujours gardée par le même petit garçon.

— Cette fois, lui dit-il, je ne te ferai point de