Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/301

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA BASSE-NOR>L\NDIE 277

Boucles et joyaux.

Et ma jolie bague, Rendez-moi aussi mon bouquet, Je vous le reprends sans regret.

Catin nuit et jour

Sur son lit soupire,

Sa mère lui dit :

Taisez-vous, ma fiUe, Il vous viendra d'autres amants, Qui vous resteront plus constants.

— J'irai chaque jour Le long du rivage. Pleurer mon amour. Mon triste veuvage,

Et je déplorerai sans fin Le malheur de mon destin.

— Catin, ma Catin, Doime-moi ton verre , J'y verse du \-in.

En trinquant, ma chère, Oublions tous nos malheurs. Je suis toujours ton serviteur.

(Cahier de Viciorine Lejiui).