Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/302

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


278 LITTÉRATURE ORALE

VI

LA FILLE MILITAIRE

Il existe un certain nombre de chansons populaires sur ce thème. M. de Puymaigre en donne deux : La. Belle Claudine (XXV) et La Fille soldat (XXVI), et il en cite une troisième qui circule dans la Franche-Comté. Ces quatre versions difièrent par les vers et le rhythme. Les deux suivantes m'ont été dictées à Diélette, par François Le Boulanger.

Ah ! chez mon père logeait un capitaine , Qui nuit et jour M'entretenait d'amour. Il me disait : Brunette, je vous aime, Je voudrais bien Devenir votre époux.

Mais quand il eut les amours de la belle, « Sans contredit, « La belle il faut partir. « Ne comptez plus sur moi, belle Cécile, « Il fliut servir « Le monarque Louis. »