Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/327

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA BASSE-NORMANDIE 3OÎ

LA DEMOISELLE

Nicolas, si tu es sage, Je te donnerai mon cœur, Et si tu n'es pas volage, Je ferai tout ton bonheur.

LE JARDINIER, d'un ton bourru.

Dounâez-l'iné, n'm' l'dounâez pé, Qu'est qu'cha m'fait, mé, mad'moueselle? Dounàez-l'mé, n'm' l'dounâez pé, Laissieiz-mé plantâe mes peis.

LA DEMOISELLE

Nicolas, je suis jolie, Je te donne ma faveur : Car je t'aime à la folie. Et veux faire ton bonheur.

LE JARDINIER

Aimàez-mé ou n'm'aimdez pé, Qu'est qu'cha m'fait, mé, mad'moueselle? Aimâez-mé ou-n'm'aimâez pé Laissieiz-mé plantâe mes peis.