Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/328

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


304 LITTÉR.\TURE ORALE

LA DEMOISELLE

Nicolas, c'est d'main ma fête, Je te promets un baiser : Des fleurs ornerom ma tète, Tu ne peux me refuser.

LE JAitOrN'IER

Ch'est vot' fête ou cha n'i'est pé ; Qu'est qu'cha m' fait, etc. "■'

LA DEMOISELLE

Nicolas, par quelle route Vais-je prendre mon chemin ? Je m'égarerai sans doute Si tu ne me tends la main.

LE JARDINIER

Perdez-vous n'vous perdez pé; Qu'est c'ha m'fait, etc. ?

LA DEMOISELLE

Nicolas, je vais me pendre, Si tu n' coupes le cordeau ; Au tombeau je vais descendre, Veux-tu être mon bourreau?