Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/342

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


5l8 LITTÉRATURE ORALE

Elle fut à confesse En grand' dévotion; En son chemin rencontre Un pèr' de la mission, Hélas! hélas! Mon père confessez-moi, Car je suis fiUe hors de moi.

Qu'avez-vous, jeune fille,

Qui vous chagrine tant ?

— Mon malheur, mon bon père,

Est sans soulagement. Hélas! hélas! Celui que j'aimais le mieux, Il s est rendu religieux.

— Eh bien, ma jeune fille. Il faut en faire autant, Prendre la robe grise • Avec le voile blanc. Hélas! hélas! Je le ferais de grand coeur S'il était mon confesseur.