Page:Fleury - Littérature orale de la Basse-Normandie, 1883.djvu/56

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


32 LITTÉRATURE ORALE

lui SOUS la forme d'un cheval tout sellé et bridé qui marche à côté du piéton fatigué et semble l'encourager à monter sur son dos. Si le piéton le dédaigne, le cheval disparaît au bout d'un moment, mais s'Q se laisse tenter, gare â lui ! il ne sera pas plus tôt en selle que l'animal partira tout d'un trait à travers les chemins creux, les fondrières, les buissons de ronces, sans hésiter jamais, puis après l'avoir bien fatigué, fondra sous lui tout à coup, le laissant au milieu d'un étang et riant aux éclats de sa mésaventure.

LE MOINE DE SAIRE

P*^ E Moine de Saire appartient également à la catégorie de ces êtres malfaisants qui cherchent à faire périr les voyageurs, mais sa légende est moins originale. Son domaine aussi est différent. Ce n'est pas sur les landes qu'il tend ses pièges. Il a pour domaine les bords de la mer et il abuse des sentiments généreux pour con-