Page:Fonson, Wicheler - Le Mariage de mademoiselle Beulemans, 1910.djvu/32

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Scène XI

ALBERT, puis SÉRAPHIN.



Albert entre, accroche son chapeau au portemanteau et prend place à son pupitre. — Un temps. — Séraphin parait. Il voit Albert qui le salue légèrement de la tête. Il ne répond pas, se dirige vers la porte de sortie devant laquelle il s’arrête, puis revient.

SÉRAPHIN

Quel beau temps, hein ! Hier il a encore plu. Espérons que ça saura continuer.


ALBERT

Quoi, la pluie ?


SÉRAPHIN
(Rires.)

Non, le beau temps. Monsieur Albert… Je voudrais vous dire quelque chose.


ALBERT

À moi, Monsieur ?