Page:Forestier - De la leucocythémie.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 9 —


II
HISTORIQUE.

La leucocythémie a été découverte en 1844 par Donné ; c’est lui qui aperçut et décrivit le véritable état du sang dans cette affection. Il prit d’abord les leucocytes pour des globules purulents, mais il reconnut vite son erreur, vit qu’il n’avait affaire qu’a une augmentation de ces éléments figurés du sang. Virchow a plus tard rendu justice aux travaux de Donné, et il est certain qu’il n’a manqué à ce dernier, pour être proclamé l’auteur de la découverte de la leucocythémie, que d’avoir signalé l’altération sanguine qu’il décrivait avec des lésions viscérales déterminées, que d’avoir envisagé la question au point de vue clinique, en même temps qu’au point de vue de l’anatomie pathologique du sang. En effet, Donné avait, dès 1839, avec M. Barth, observé un cas de leucocythémie avec hypertrophie de la rate, du foie et des ganglions. M. Barth, malheureusement, attacha peu d’importance à cette observation ; il négligea de la publier avec la note que Donné lui avait remise ; c’est seulement en 1853 qu’elle fut citée pour la première fois par M. Leudet.

Voilà comment deux de nos compatriotes laissèrent échapper la gloire d’une découverte qu’ils ont faite en 1839, et qui fut revendiquée par un Anglais et un Allemand en 1845.

Ce n’est, en effet, que de l’année 1845, des travaux de Bennett et de Virchow, que datent les premières connaissances que la science possède sur la leucocy-