Page:Foucauld, Dictionnaire touareg.djvu/1963

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
.

s’est marié au printemps, il a séparé sa femme de sa famille et l’a emmenée chez lui en automne) = Moûsa iéouĕi Koûka, ou tet iżléi ar ăouétai ; a s iġ ăouétai, iżlĕi tetM. a épousé K., il ne l’a pas séparé jusq’à une année ; ce que dans a été faite une année, il l’a séparée (M. a épousé K., il ne l’a pas séparée de sa famille et emmenée chez lui avant qu’une année se soit écoulée ; quand une année a été écoulée, il l’a séparée de sa famille et emmenée chez lui) = Hekkou teżlĕi ? – animirH. a-t-elle été séparée ? (H. a-t-elle été séparée de sa famille et emmenée par son mari chez lui ?). – pas encore) ‖ d. le s. « distinguer (faire une distinction entre (faire une différence entre)) (act.) ; distinguer (faire une distinction (faire une différence)) (n.) », est syn. de żemmeżli ‖ v. ⵎⵣⵉ mezzei, zemmezi.

żeżli ⵥⵥⵍⵉ va. f. 1 ; conj.  ; (iżżĕżlei, ieżżîżlei, éd iżeżli, our iżżeżlei) ‖ faire mettre à part ‖ se c. av. 2 acc. ‖ a t. les s. c. à c. du prim. au s. act.

meżlei ⵎⵥⵍⵉ vn. f. 2 ; conj. 99 « bereġ » ; (immĕżlei, iemmîżlei, éd iemmeżlei, our immeżlei) ‖ être mis à part l’un de l’autre ; se mettre à part l’un de l’autre ‖ p. ext. « se distinguer l’un de l’autre (être distinct l’un de l’autre ; être différent l’un de l’autre) » ‖ p. ext. « être séparé en 2 (avoir la taille extrêmement fine) », le suj. étant une femme, une guèpe, une fourmi, un insecte qui est com. coupé en 2 par la finesse de sa taille ‖ p. ext. « avoir les formes séparées les unes des autres (avoir les formes bien dessinées, sans rien d’empâté, la forme de chaque partie du corps étant d’un dessin pur et net) », le suj. étant un h. ou une f. ; expr. élogieuse ‖ p. ext. « être entraîné (avoir les formes séparées les unes des autres, sans rien d’empâté, sans aucune graisse inutile) », le suj. étant un an. de selle ou de bât ‖ d. le s. « être séparé en 2 (avoir la taille extrêmement fine) », est syn. de meṛettes ‖ d. le s. « être entraîné », est syn. d’iousi.

nemeżli ⵏⵎⵥⵍⵉ vn. f. 2bis ; conj. 43 « melelli » ; (inmeżlei, ienîmeżlei, éd inmeżli, our inmeżlei) ‖ m. s. q. le pr.

nemeżlai ⵏⵎⵥⵍⵉ vn. f. 2bis ; conj. 43 « melelli » ; (inmeżlai, ienîmeżlai, éd inmeżlai, our inmeżlai) ‖ m. s. q. le pr.

toueżlei ⵜⵓⵥⵍⵉ vn. f. 3 ; conj. 190 « toueksen » ; (ittoueżlei, ietîoueżlei, éd iettoueżlei, our ittoueżlei) ‖ être mis à part ‖ a t. les s. c. à c. du prim.

toueżlai ⵜⵓⵥⵍⵉ vn. f. 3 ; conj. 190 « toueksen » ; (ittoueżlai, ietîoueżlai, éd iettoueżlai, our ittoueżlai) ‖ m. s. q. le pr.

teżlei ⵜⵥⵍⵉ vn. f. 3bis ; conj. 99 « bereġ » ; (ittĕżlei, iettîżlei, éd ietteżlei, our itteżlei) ‖ m. s. q. le pr.

żemmeżli ⵥⵎⵥⵍⵉ va. f. 2.1 ; conj. 131 « sebbedi » ; (iżmeżlei, ieżîmeżlei, éd iżemmeżli, our iżmeżlei) ‖ mettre à part l’un de l’autre ; faire se mettre à part l’un de l’autre ‖ a t. les s. c. à c. de la f. 2. ‖ p. ext. « distinguer