Page:Frébault - Apothicaire et perruquier.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHILPÉRIC.

Plaît-il ?… (Ici ils sont interrompus par Plumoizeau, qui passe sa tête entre eux deux.)


Scène V

CHILPÉRIC, SEMPRONIA, PLUMOIZEAU.



PLUMOIZEAU, timidement à Sempronia.

C’est à monsieur Boudinet que j’ai l’honneur de parler ?


CHILPÉRIC, se retournant.

Hein ?…


PLUMOIZEAU, à Chilpéric.

C’est à mademoiselle Boudinet que j’ai l’honneur…


SEMPRONIA.

Ah le coiffeur !… Vous voilà, enfin !… je vous attends depuis huit heures.


PLUMOIZEAU, à part.

Quelle impatience !… M’aimerait-elle déjà ?… Elle est bien gentille, cette femme !… (Haut.) Excusez-moi, mademoiselle, c’est le coche… (Renversant une chaise.) Mille pardons.


CHILPÉRIC, à part.

Quel est cet olibrius ?


SEMPRONIA.

Avez-vous apporté tout ce qu’il faut ?