Page:Géhin - Gérardmer à travers les âges.djvu/13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


 Le Rond-Faing, écart. – Le Phény[1], section. – Fonie ou Fony, lieu dit et ferme.

Montagnes. – Vallées. – Configuration du lieu.

Roche

Nom très répandu à Gérardmer. Roche-du-Rain. – Roche-du-Lac. – Roche-du-Page. – Roche-du Soleil. – Roche-du-Renard ou du Coucou. – Roche-du-Diable. – Roche-des Artistes. – Roche-des Vieux-Chevaux. – Roche-de l’Homme-Noir ou du Noir-Homme. – Belle Roche. – Les Rochires, hameau. – La Rochotte, hameau. – Les Rochottes, écart. – Les Roches-Paîtres[2], écart.

Pierre

Pierre-Charlemagne, lieu dit et pierre. – Grosse-Pierre, montagne et écart.

Mont

Nom donné à quelques montagnes. Neyemont. – Frémont, ferme également. – Fachepremont[3], ferme également. – Rougimont[4], montagne, forêt, écart. – Housseramont.

Haut

Même sens que mont et même emploi. Haut-du-Phény, écart. – Haut-des-Xettes, écart. – Haut-de-Rouen, écart. – Haut-de-la-Poussière, lieu dit. – Hautes-Feignes, écart. – Hautes-Vannes, écart.

Tête
  1. Autrefois Fény, Fany, Fenil, Phenil, Feny, puis Phény.
  2. Ou Roches-Peitres. L’orthographe n’est pas fixée ; on écrivait autrefois Roches-Peltres ou Roches-Peltes ; dans le langage du pays, on prononce Roches-Paîtes.
  3. Voir Chaumes.
  4. De Rouge, Rougi, car ce coteau a le soleil levant de bonne heure ; il est aussi formé d’un granit rougeâtre.