Page:Gaches-Sarraute - Le Corset, étude physiologique, 1900.djvu/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
15
DESCRIPTION

testin tend la peau du ventre sans pour cela faire proéminer celui-ci. Le corset n’ayant d’autre appui, en avant, que la surface rigide des os, reste difficilement en place, il a toujours une tendance à remonter dans le vide et à se placer dans le creux épigastrique. Il faut des prodiges d’adresse pour vaincre cette tendance et obtenir la stabilité de l’appareil.

Fig. 5. — Femme normale sans corset.

En somme, il n’est réellement aisé d’appliquer un corset qui rappelle les formes normales que sur les personnes dont les formes normales sont conservées ; et la déformation des parties molles, en raison des difficultés d’appropriation qu’elle provoque, limiterait l’emploi d’un corset rationnel à un nombre de sujets fort restreint, si l’on n’était préparé d’abord à remédier au plus grand nombre de ces défauts.


Viscères. — La position et la forme des organes internes ainsi que leurs rapports et leurs fonctions doivent être connus de ceux qui se préparent à appliquer le corset, puisqu’il leur faut, avant toutes choses, savoir les délimiter sur la paroi afin de s’assurer qu’ils sont dans leur situation. En effet, les viscères peuvent non seulement présenter des déplacements,