Page:Gaches-Sarraute - Le Corset, étude physiologique, 1900.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
35
EFFETS GÉNÉRAUX ET RÉSULTATS.

Avec le corset abdominal (fig. 12), les grands mouvements s’exécutent au niveau de toutes les articulations des os du tronc ; tandis que le bassin et les membres inférieurs peuvent rester fixes. Cette expérience facile à réaliser, à condition que le corset ne dépasse pas en hauteur les dernières fausses côtes, nous fournit la preuve du principe énoncé, à savoir : que plus l’obstacle est placé haut sur le buste, plus l’étendue immobilisée est considérable et vice versa.

Fig. 12. — Femme normale avec le corset Gaches-Sarraute.

On constate, d’autre part, que le fait de bien emboîter le bassin et de le solidariser avec les membres inférieurs au moyen de liens flexibles facilite la station debout dans une altitude régulière. Le poids du corps étant bien réparti, la femme s’appuie plus volontiers sur les deux talons, au lieu de faire porter tout le corps sur une seule jambe, ce qui provoque cette déviation du bassin qu’on observe chez presque tous les individus. J’ai pu m’assurer dans maintes circonstances, en plaçant le corset sur des fillettes se tenant mal, que le